HasbEtLNH
          HABSPOOL          SONDAGE          VIDÉOS
HasbEtLNH
22 AVR
logo 19H00
logo
22 AVR
logo 20H30
logo
           HABSPOOL           SONDAGE           VIDÉOS
photo

Michaël Bournival face à un avenir incertain

14 avril 2019
L'ancien porte-couleurs du Canadien de Montréal, Michaël Bournival, gardait espoir de relancer sa carrière lorsqu’il s'est entendu avec le Lightning à titre de joueur autonome à l'été 2016. Toutefois, la vie en a décidé autrement et aujourd’hui le joueur de 27 ans se bat toujours pour avoir sa chance dans les rangs professionnels.

Choix de troisième tour de l'Avalanche du Colorado en 2010, Bournival n’a pas eu la chance de disputer un match avec la formation. Quelques mois plus tard, l’Avalanche le faisait passer aux mains du Canadien de Montréal contre le défenseur Ryan O'Byrne.

L’attaquant a participé à 89 parties avec le Tricolore entre 2013 et 2015, récoltant 10 buts et 19 points, en plus de prendre part à 14 matchs lors des séries de 2014.

Le calvaire de Bournival a débuté lorsqu’il a encaissé une solide commotion cérébrale lors de la saison 2015-2016, alors qu’il évoluait pour les IceCaps de St. John’s. Malgré un avenir prometteur, le Tricolore a choisi de ne pas lui consentir de nouveau contrat. Impossible pour Bournival de se tenir loin de l’infirmerie. Victime d’une déchirure du ligament croisé antérieur, il a été tenu à l’écart pour 9 mois. Il revient enfin au jeu dans l’uniforme du Crunch de Syracuse, mais cinq matchs plus tard il subit une blessure à l’épaule. Cette fois-ci, impossible de s’en sortir rapidement, l’attaquant doit passer sous le bistouri.



Toujours en réhabilitation, Bournival se dit prêt à revenir au jeu alors que le Crunch est en plein coeur des séries éliminatoires de la LAH. Reconnu comme un joueur persévérant et travaillant, l’ancien des Cataractes de Shawinigan croit toujours en ses chances d’évoluer dans le circuit Bettman.

Malgré toutes les blessures qui ont ralenti son développement, il a toujours un potentiel qui pourrait être bénéfique pour le Lightning ou toute autre formation.

Cependant, le joueur de 27 ans est conscient du fait qu’il pourrait changer d’adresse à nouveau.

« Je n’ai pas parlé à personne du Lightning encore, mais je ne me stresse pas avec ça» a déclaré l’attaquant.

« Je me concentre seulement à revenir au jeu. Je crois que depuis trois ans, j’ai prouvé au Lightning et au Crunch quel genre de personne et de joueur je suis. Je n’ai peut-être pas beaucoup joué cette saison, mais j’ai démontré beaucoup de choses avec mon acharnement au gymnase. Le Lightning, c’est une très belle organisation, qui traite bien ses joueurs. J’aimerais rester. »