HasbEtLNH
          HABSPOOL          SONDAGE          VIDÉOS
HasbEtLNH
FINAL
logo 2
logo1
FINAL
logo 5
logo1
           HABSPOOL           SONDAGE           VIDÉOS
photo

Le bureau de sécurité des joueurs est occupé depuis le début des séries

14 avril 2019
Depuis le début des séries éliminatoires, le bureau de la sécurité des joueurs ne chôme pas. Tout d’abord, ce fut à Nikita Kucherov du Lightning d’être invité à s’expliquer suite à son coup douteux à l’égard de Markus Nutivaara. Verdict : suspension d’un match.

Ensuite, Michael Ferland des Hurricanes a asséné un coup douteux à la tête de Nic Dowd. Ferland a été suspendu pour le reste de la rencontre et les Caps ont bénéficié d’un avantage numérique de cinq minutes. Verdict : on ne sait pas encore s’il sera suspendu.

Cliquez ici pour les détails et vidéos de ces incidents :

Hier soir, dans la rencontre opposant les Leafs aux Bruins, un autre joueur y est allé d’un coup douteux. Il s’agit de Nazem Kadri des Leafs qui a asséné un double-échec à Jake DeBrusk des Bruins.

Un peu plus tôt dans la rencontre, DeBrusk avait lui-même servi un coup douteux à Kadri qui a dû temporairement quitter la rencontre.

Voyez la vidéo de l’incident :



Invité à commenter l’incident, Bruce Cassidy a déclaré que, selon lui, il s’agissait d’un contact épaule à épaule et donc d’un coup tout à fait légal. Kadri est tombé et est demeuré sur la glace ce qui, à son avis, était son droit lorsqu’on se fait frapper. DeBrusk n’a pas été sanctionné sur le jeu. Y avait-il matière à pénalité ou même à suspension? Pas selon Cassidy et le bureau de la sécurité semble d’accord avec lui puisque DeBrusk ne sera pas sanctionné pour son geste.

Au milieu de la troisième période, DeBrusk a donné une mise à Patrick Marleau. C’était probablement un geste de trop qui a fait déborder le vase de Kadri. En effet, même si Marleau n’a pas été blessé sur le jeu, Kadri s’est aussitôt rué sur DeBrusk pour lui asséner un double-échec au visage ce qui a donné lieu à une mêlée.

Voici la vidéo de l’incident :



Suite à son geste, Kadri a été sanctionné : pénalité majeure de 5 minutes pour double-échec et expulsion du match pour mauvaise conduite. Mais, comme les mauvaises nouvelles arrivent rarement seules, Kadri a ensuite appris de la bouche de George Parros, du comité de discipline, qu’il était convoqué par le bureau de sécurité des joueurs. La différence dans son cas est que, contrairement à Kucherov, Kadri n’en est pas à sa première offense. Voici un tableau présentant ses précédentes offenses et les sanctions imposées :



Depuis le début de sa carrière, les amendes qui lui ont été imposées lui ont coûté environ 400,00$, mais il semble évident que Kadri n’a pas encore appris sa leçon ou qu’il ne ressent aucun remord pour les gestes posés antérieurement. L’an dernier, par exemple, Kadri avait été suspendu pour 3 matchs durant les séries, mais cela ne l’a pas empêché de récidiver. Sa longue feuille de route jouera assurément en sa défaveur puisque la sévérité de la sanction imposée augmente avec le nombre de violations successives. Le joueur des Leafs peut donc s’attendre au pire.

Habituellement, lorsqu’un joueur est convoqué par le bureau de la sécurité des joueurs, la rencontre s’effectue par conférence téléphonique. Dans le cas de Kadri, Georges Parros l’a avisé qu’il devra comparaître en personne ce qui n’est jamais bon signe. En effet, ce genre de convocation sur place, ouvre, à la ligue, l’option de le suspendre pour six rencontres ou plus. La LNH n’est pas obligée d’imposer une telle sentence, mais elle pourrait aussi décider de lui en imposer une beaucoup plus longue: il n’y a, en effet, aucune limite quant au nombre de matchs pouvant être imposés. « The sky is the limit! » (Le ciel est la limite!)

Kardi est un multi-récidiviste, mais ce qui pourrait inciter les préfets de discipline à le pénaliser plus sévèrement est le fait que, lors de ses quatre suspensions précédentes, il a été sanctionné pour un coup à la tête que ce soit avec son bâton, un bras ou son postérieur. C’est le genre de coup que la ligue désire enrayer. Étant donné que Kadri a une longue historique de coups illégaux à la tête de ses adversaires, il ne serait donc pas étonnant qu’il écope d’une suspension exemplaire. Il est donc logique de penser qu’il a disputé, hier, son dernier match en première ronde. Il est même possible que, advenant le fait que les Leafs éliminent les Bruins, il ne soit pas davantage disponible en deuxième ronde, en tout ou en partie.

Selon vous, Nazem Kadri sera-t-il sanctionné pour son geste? Si oui, combien de matchs de suspension recevra-t-Il?

Crédit : Sportsnet.ca



Ailleurs sur le web

logo
Pour la première et la dernière fois, sur notre site, nous sollicitons votre soutien dans le but d'aider une jeune fille et sa famille de 6 afin de passer à travers la maladie. S.V.P., partagez en grand nombre. Un gros merci de la part de Habs et LNH!