Habs Et LNH
Accueil        Sondage        Vidéos            
Habs Et LNH
      
27
mai
20h00
ACCUEIL             SONDAGES             VIDÉOS                  
photo

La course aux séries : 12 scénarios à surveiller (Partie 2 de 2)

11 mars 2019
Le grand bal du printemps débutera dans environ quatre semaines. Jusqu’à maintenant, un seul club, le Lightning de Tampa Bay, a reçu son invitation. Comme nous l’avons mentionné hier, dans la partie 1 de l’article, celles de quatre club, Capitals, Bruins, Flames et Sharks, sont prêtes et ces équipes devraient bientôt les recevoir, à moins d’une catastrophe. Il reste donc 11 invitations de disponibles alors qu’il y a quatorze clubs, et même quinze si on ajoute les Flyers, qui désirent y participer; trois, ou même quatre, d’entre eux devront donc, malheureusement, regarder les autres danser.

Dans cette palpitante course aux séries, il y a douze scénarios qu’il sera intéressant de suivre d’ici la fin de la saison. Hier, dans la première partie de l’article, nous vous en avons présentés six. Il s’agit de ceux concernant les Blue Jackets de Colombus, le Lightning de Tampa Bay, les Bruins de Boston, les Blues de St-Louis, les Islanders de New York et les Penguins de Pittsburgh. Dans la deuxième partie de l’article, nous vous présentons les six autres :

7 - Coyotes de L’Arizona, au 9e rang de la Conférence Ouest avec 73 points en 69 matchs

Les Coyotes, qui présentent un dossier de 34-29-5, sont actuellement à 1 point du Wild du Minnesota (2e club repêché) qui a disputé un match de plus et à 2 points des Stars de Dallas, 1er club repêché, qui a joué une rencontre de moins qu’eux. Ayant remporté neuf de leurs douze derniers matchs, il est, malgré tout, étonnant de constater qu’ils soient non seulement dans la course aux séries, mais qu’ils aient d’excellentes chances d’y participer. En effet, depuis le début de la saison, l’équipe n’a pas été épargnée par les blessures; leurs joueurs ayant dû s’absenter pour un total équivalant à 330 rencontres. C’est énorme!

Il reste treize rencontres à leur calendrier dont seulement six à domicile. À la maison, ils ont un dossier de 17-15-3 comparativement à un bilan de 17-14-2 lorsqu’ils sont sur la route. Un calendrier de 8 matchs sur 13 à l’extérieur aurait pu leur compliquer la tâche, mais, étant donné leur rendement à l’étranger depuis le début de la saison, cela ne devrait pas être le cas. La rencontre du 31 mars, alors qu’ils croiseront le fer à domicile avec le Wild, pourrait s’avérer cruciale à ce stade-ci de la saison. C’est à surveiller!

Si les Coyotes parviennent à se mériter leur laissez-passer pour la danse printanière, ce sera leur première présence en séries depuis 2012. Ils avaient alors été éliminés, en finale de la Conférence Ouest, par les Kings de Los Angeles, et ce, en 5 rencontres.

8 - Les Flames de Calgary, au 2e rang de la division Pacifique, avec 91 points en 69 rencontres

Comme mentionné hier, l’invitation des Flames est prête et timbrée; il ne leur reste qu’à la recevoir, ce qui ne devrait être qu’une formalité, à moins d’une catastrophe. La seule interrogation concernant l’équipe est la situation de leurs gardiens de buts Mike Smith et David Rittich. Habituellement, les clubs ont un gardien no. 1 qui dispute la majorité des rencontres, mais ce n’est pas le cas avec Calgary puisque leurs deux cerbères se sont, jusqu’à maintenant, partagé le travail à peu près à part égales. Smith a un dossier de 19-13-2 avec une moyenne de buts alloués de 2.90 et un pourcentage d’arrêts de 0,896 en 35 matchs. Quant à Rittich, son bilan est de 23-7-5 avec 2,65 comme moyenne de buts alloués et 0,911% d’arrêts en 39 rencontres.

Ce système d’« alternance » semble cependant bien fonctionner pour Calgary (42-20-7) qui n’a qu’un point de retard sur les Sharks et donc sur le 1er rang de la division Pacifique; les deux clubs ont disputé le même nombre de rencontres. D’ici la fin du calendrier, ils doivent disputer treize matchs dont la majorité de ceux-ci, soit 8 matchs sur une possibilité de 13, à domicile. Le 31 mars, les deux clubs s’affronteront au SAP Center de San Jose. Le 1er rang de la division Pacifique pourrait alors être en jeu.

Il sera aussi intéressant de voir comment Bill Peters, l’entraîneur-chef des Flames, utilisera ses deux gardiens d’ici la fin du calendrier régulier. Continuera-t-il à partager la tâche entre les deux, comme il l’a fait depuis le début de la saison? Ou préférera-t-il donner plus souvent le filet à Smith qui a disputé 19 rencontres en séries ou à Rittich qui a de meilleures statistiques, mais aucune expérience en séries?

Advenant que les Flames décrochent l’un des précieux billets donnant accès aux séries, ce serait une première si Peters décidait de poursuivre l’alternance lors des rencontres d’après-saison. Il est plus logique de penser qu’il confiera le filet à un seul des deux, mais lequel? Et, peu importe sur qui se portera son choix, ne serait-il pas préférable d’aviser l’heureux élu afin qu’il puisse se préparer mentalement? Lui faire voir davantage d’action d’ici la fin du calendrier pourrait aussi lui être bénéfique. C’est donc un dossier à suivre!

9 - Stars de Dallas, 1er club repêché de la Conférence Ouest avec 75 points en 68 matchs

Les Stars connaissent une saison en dents de scie. Tout allait même tellement mal que, le 29 décembre, Jim Lites, le président, a publiquement apostrophé les deux pierres angulaires du club, Jamie Benn et Tyler Seguin, leur reprochant leur jeu en deçà des attentes. Après tout la franchise avait investi, en leur offrant des contrats à long terme, plus de $150 millions sur eux, et Lites était frustré de constater que les meilleurs joueurs des autres équipes les surclassaient tant au niveau de l’effort fourni que des performances. L’équipe comptait, en effet, sur eux pour les amener en séries et ils devaient commencer à livrer la marchandise.

Autre tuile, Mats Zuccarello, s’est fracturé un bras une journée seulement après que l’équipe ait transigé avec les Rangers de New York afin d’obtenir ses services. Malgré tous ces drames, les Stars ne sont qu’à quatre points des Blues et du 3e rang de la division Centrale. Les Stars ont encore 14 rencontres à disputer d’ici la fin du calendrier; sept à domicile et sept sur la route. Ils affronteront le Wild à 2 reprises soit le 14 mars au Xcel Energy Center et surtout le 6 avril à domicile. Il se pourrait bien que leur participation, ou non, aux séries se décide ce soir là, soit au dernier jour du calendrier régulier. Ce serait un scénario rêvé, du point de vue suspense, mais ce n’est probablement pas celui souhaité par les deux clubs. À suivre!

10 - Hurricanes de la Caroline, 3e rang de la division Métropolitaine avec 83 points en 69 rencontres

Si les Hurricanes désirent participer aux séries pour la première fois des dix dernières saisons, ils doivent absolument connaître une excellente fin de saison. En effet, même s’ils disputeront la majorité de leurs rencontres au PNC Arena, pouvant ainsi bénéficier du précieux support de leurs fidèles partisans, leur fin de calendrier est loin d’être de tout repos. Si on exclue les Sabres, les Devils er les Flyers (2 fois), ils devront affronter des clubs de 1er plan ou des équipes eux-mêmes impliquées dans une course aux séries.

Les Canes croiseront même le fer avec des adversaires directs à 4 reprises : sur la route à Colombus (15 mars) et à Pittsburgh (31 mars) tandis qu’ils accueilleront Pittsburgh (19 mars) et Montréal (24 mars). Ce seront des rencontres cruciales non seulement pour la Caroline, mais aussi pour ces équipes impliquées dans la même course.

Leurs célébrations d’après-partie, le « Storm Surge », sont amusantes. Imaginez ce qu’elles seront si l’équipe réussit à obtenir son laisser-passer pour la danse printanière!

11 - Avalanche du Colorado, 10e position de la Conférence Ouest avec 72 points en 70 matchs

L’an dernier, l’Avalanche a causé une surprise en réussissant à se qualifier de justesse pour les séries en défaisant les Blues de St-Louis lors de leur dernière rencontre au calendrier régulier. Malheureusement, cette année, ils n’ont pas eu un parcours plus facile. Et leur situation risque de se dégrader puisqu’il devront franchir le dernier droit de la saison en étant privé d’un de leurs meilleurs joueurs, Gabriel Landeskog, leur capitaine, à l’écart du jeu de 4 à 6 semaines à cause d’une blessure au haut du corps.

Le 10 décembre, l’Avalanche trônait au 1er rang de la division Centrale sur un pied d’égalité avec les Predators de Nashville. Malheureusement, contrairement à ces derniers, l’équipe a connu une baisse de régime. Leur rendement de 13-19-7 a fait en sorte qu’ils ont dégringolé au classement jusqu’à ne plus faire partie des séries. Heureusement pour eux, tout n’est pas perdu puisqu’ils ne sont qu’à deux points du Wild (2e club repêché dans l’Ouest, même nombre de matchs disputés) et à trois points des Stars (1er club repêché, mais avec 2 matchs en main).

Colorado a encore douze rencontres à disputer d’ici la fin du calendrier dont la majorité (7) seront à domicile dont une, le 29 mars contre les Coyotes de l’Arizona. Sur la route, ils iront visiter deux autres de leurs adversaires directs : Minnesota le 19 mars et Dallas le 21. Ce sont trois rencontres importantes à suivre.

12 - Canadien de Montréal, au 9e rang de la Conférence Est avec 79 points en 69 rencontres

Le Tricolore a le même nombre de points au classement que les Blue Jackets de Colombus qui sont actuellement le 2e club repêché puisqu’ils ont remporté deux victoires de plus, en temps règlementaire, que le Bleu-Blanc-Rouge. Jusqu’à hier, les Jackets avaient un match en main, mais, heureusement pour les partisans du Canadiens, ils ont baissé pavillon 2 à 0 devant les Islanders. Ouf!

S’il désire accroître ses chances de recevoir une invitation, le Tricolore doit solutionner le problème de l’avantage numérique; son talon d’Achille depuis le début de la saison. Lors de leur défaite vendredi dernier, aux mains des Ducks d’Anaheim par le pointage de 8 à 2, ils ont fait bouger les cordages à une reprise lorsqu’ils avaient l’avantage d’un homme. Ce but mettait fin à une disette de six rencontres sans avoir réussi à marquer en pareilles circonstances. Produire en avantage numérique n’est pas une condition obligatoire pour être invité au grand bal du printemps, mais ça enlèverait une tonne de pression sur tout le monde s’il parvenait enfin à débloquer.

Le Canadien a encore treize rencontres à jouer dont sept au Centre Bell. Parmi les matchs sur la route, ils disputeront la victoire aux Hurricanes (24 mars) et aux Blue Jackets (28 mars); deux matchs qu’ils se doivent absolument de gagner. En effet, la fin du calendrier sera loin d’être de tout repos puisqu’ils devront affronter, tour à tour, le Lightning, au Centre Bell, le 2 avril, les Capitals, au Capital One Arena le 4 avril pour finalement conclure la saison au Scotiabank Arena de Toronto le 6 avril. Comme avait l’habitude de dire Claude Ruel, lorsqu’il était l’entraîneur-chef des Canadiens de Montréal : « Y’en aura pas d’facile »!

Maintenant que vous connaissez un peu mieux les divers scénarios et les enjeux pour plusieurs clubs impliqués dans une course visant à se mériter une invitation au bal printanier, quels seront, selon vous, les équipes qui devront, malheureusement, regarder les autres danser?

Cliquez ici pour consulter la partie 1 de l’article

Crédit : NHL.com



Sondage
Hockey - LNH
Qui remportera la Coupe Stanley ?
   Bruins de Boston
   Blues de St-Louis
marqueur.com
Vous ne connaissez pas encore Marqueur.com ? Ce site offre depuis 2002 des outils pour la gestion de vos ligues et de vos pools, des statistiques complètes sur les sports professionnels, des jeux et bien plus... et vous savez quoi, tout est 100% gratuit!
En vedette
rumeur
photo
Jason Zucker, une bonne option pour le CH?
photo
L’état des agents libres chez les Sharks en vue du 1er juillet
photo
Phil Kessel au Minnesota?
photo
Peter Budaj n’aura pas accroché ses patins bien longtemps !
photo
Brock Nelson fait exploser la banque à New York!
photo
Quatre formations seraient intéressées à signer Erik Karlsson
nimportequoi
photo
Voici comment réparer votre voiture avec des nouilles chinoises!
Il reçoit une belle diarrhée de vache en plein visage! 😆😆
HAHA!! Hilarant!😆😆😆
photo
Un mec renverse un nain pour lui enlever le ballon!🤦‍♂️
photo
Bande annonce du nouveau Fast and Furious!😍
photo
Un mec court sur sa Lamborghini!🤦‍♂️
notrebaseball
photo
Stephen Bronfman a trouvé son partenaire pour acheter le terrain du bassin Peel
photo
Une première depuis l'ouverture au PNC Park
photo
Les partisans de Tampa Bay boudent leurs Rays
photo
Voici le premier triple jeu de la saison 2019
photo
Deux joueurs des Cardinals de Saint-Louis atteignent un plateau intéressant
photo
Carter Stewart, 8e choix de l'encan de 2018, ira jouer au Japon!

Ailleurs sur le web