CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
            HABSPOOL            SONDAGE
HasbEtLNH
Facebook   |   Instagram   |   Twitter
           HABSPOOL           SONDAGE
FINAL
logo 2
logo5
FINAL
logo 5
logo1
FINAL
logo 7
logo8
FINAL
logo 0
logo3
3E  ·  11:40
logo 3
logo0
3E  ·  6:50
logo 4
logo4
HasbEtLNH
               HABSPOOL               SONDAGE CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
photo

Un autre espoir du Canadien se couvre d’honneur

11 février 2019
Pour la deuxième année consécutive, et la sixième fois de son histoire, les Huskies de l’Université NorthEastern ont remporté le Beanpot en défaisant les Eagles de Boston College par la marque de 4@2.

Voici la réaction des joueurs lorsque la victoire a été acquise:



Selon Eric Williams, le capitaine de l’équipe, cette victoire aurait été impossible sans le brio du gardien Cayden Primeau. «Il donne tellement confiance à l’équipe» a-t-il affirmé en parlant du cerbère. «Il nous a tiré d’affaires à plusieurs reprises ce soir» a-t-il ajouté.

Le fils de Keith Primeau (il a joué 15 ans dans la LNH) a effectivement arrêté 33 des 35 tirs auxquels il a fait face pour un impressionnant pourcentage d’arrêts de 0,952. Son brio lui a d’ailleurs permis de mériter le Eberly, trophée remis au meilleur gardien du tournoi, et ce, pour une deuxième année consécutive. Le Beanpot... Le Eberly... pas mal comme soirée! Mais le proverbe ne prétend-il pas que : «Jamais deux sans trois»?

Cela s’est avéré une fois de plus. En effet, Primeau a couronné cette soirée de rêve en recevant le trophée remis au joueur le plus utile. Il a ainsi rejoint les gardiens Tim Marshall (1984) et Bruce Racine (1985, 1988) qui ont eux-aussi remporté ce titre de «MVP». Souhaitons-lui, cependant, de connaître plus de succès dans la LNH que ses prédécesseurs; Marshall n’a pas été repêché et Racine, repêché au 58e rang en 1985 par les Penguins de Pittsburgh, n’a disputé que 11 rencontres, en 1995-1996, avec les Blues de St-Louis.

Voici la vidéo de l’annonce et de la remise de son trophée:



Cette éclatante victoire et les deux trophées personnels reçus confirment le talent du jeune gardien repêché en 7e ronde, 199e au total, en 2017 par le Canadien de Montréal, mais ils démontrent surtout sa force de caractère. En effet, on se souvient qu’il y a à peine plus d’un mois, le gardien des États-Unis au Championnat mondial junior 2019 subissait une défaite crève-coeur (3 à 2) contre la Finlande. Cette défaite aurait pu laisser des séquelles, mais, de toute évidence, il a su surmonter sa déception pour le plus grand bonheur de ses coéquipiers qui ont, une fois de plus, l’occasion de soulever le précieux trophée. Parmi ceux-ci, se trouve Jordan Harris, un défenseur repêché en 3e ronde en 2018, 71e au total, par le Tricolore; une autre occasion de se réjouir pour Trevor Timmins et son équipe de recruteurs. C’est un premier Championnat remporté ensemble pour Primeau et Harris, mais probablement pas le dernier!

Selon vous, ces honneurs et ces succès prouvent-ils que Cayden Primeau a l’étoffe nécessaire pour être le digne successeur de Carey Price?

Habs pool
Poursuivez
photo
18 février · 22h12
Patrick Kane devient le premier joueur né aux États-Unis à accomplir l'exploit   ➔
photo
18 février · 22h02
Il s’en est fallu de peu pour que Pierre McGuire se prenne une rondelle en pleine tête!  ➔
photo
18 février · 20h25
Marian Hossa s'ouvre sur la maladie qui l'a poussé à se retirer en 2017    ➔
photo
18 février · 19h13
Et s'il était temps pour un changement d'air?    ➔
photo
18 février · 14h23
Les Hurricanes répliquent de belle façon à Don Cherry!  ➔
photo
18 février · 10h20
Paul Byron : un joueur essentiel au succès du Canadien  ➔
photo
18 février · 9h56
Jonathan Drouin : plus à l'aise à la maison  ➔
photo
18 février · 9h11
Gilbert Delorme n'a pas mâché ses mots à l'égard de Jonathan Drouin    ➔

Ailleurs sur le web