CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
            HABSPOOL            SONDAGE
HasbEtLNH
Facebook   |   Instagram   |   Twitter
           HABSPOOL           SONDAGE
FINAL
logo 2
logo5
FINAL
logo 5
logo1
FINAL
logo 7
logo8
FINAL
logo 0
logo3
2E  ·  0:10
logo 3
logo0
2E  ·  0:22
logo 4
logo4
HasbEtLNH
               HABSPOOL               SONDAGE CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
photo

Le Rocket ne l'aura pas eu facile cette saison!

11 février 2019
À première vue, il serait légitime de critiquer le Rocket de Laval et son groupe d'entraîneurs pour cette difficile saison. En date d'aujourd"hui, le Rocket est au dernier rang de la division Nord, à 12 points d'une place en séries. L'équipe a une fiche de 3-5-1-1 à ses 10 dernières parties.

Cependant, Joël Bouchard ne l'a pas eu facile cette saison, comme l'indique Anthony Marcotte, descripteur des matchs du Rocket au 91,9 Sports.



Le Canadien n'a jamais remplacé les départs de Plekanec, de Scherback, de De La Rose et d'Agostino. Bergevin est plutôt venu piger dans l'équipe du Rocket et lui a pris ses meilleurs éléments du moment. Le DG du CH a également rappelé dans le grand club Agostino, Chaput et Kulak. Le rappel de Dale Weise ce lundi en ajoute également dans le dossier. La seule aide provenant d'en haut pour le Rocket a été celle de Xavier Ouellet et de Victor Mete. Si le premier offre toujours de bons services au club lavallois, le second est maintenant de retour à Montréal.

On peut ajouter à cela le fait que le Rocket soit une des plus jeunes formations de la AHL. Plusieurs joueurs en sont à leurs premiers pas dans un circuit professionnel et s'adaptent tant bien que mal à leur nouvel environnement. Avant de critiquer les entraîneurs, il faut regarder le portrait d'ensemble. Le but de la AHL n'est-il pas de former des joueurs pour l'équipe maîtresse? Dans cet optique, le Rocket fait très bien son travail.

Malgré sa fiche, le Rocket ne joue pas si mal que ça. Son classement ne reflète pas totalement la situation actuelle de l'équipe. Laval a connu de très bons mois de décembre et de janvier. L'équipe a réussi à coller des victoires et à bien jouer. Il ne manque pas grand chose à cette formation pour être compétitive de match en match, outre de l'offensive. C'est ce que Bergevin semble prendre au Rocket depuis le début de la saison sans lui redonner.

Il y a toutefois de l'espoir. La prochaine saison risque toutefois d'être plus intéressante du côté de Laval. En effet, plusieurs jeunes joueurs feront leur arrivée avec le club. Les Suzuki, Poehling, Walford, Tyzska, Olofsson (blessé cette saison) et Ikonen pourraient tous se joindre aux Evans, Fleury, Ouellet, Alain, Jevpalov, Shinkaruk, Audette et Lamarche.



Un passage à la Place Bell vous convaincra de l'effort déployé par cette jeune équipe et de son désir de victoire. Si les joueurs de talent et d'expérience manquent dans cette formation (ils sont tous montés avec le CH ou ont été échangés à d'autres formation), le spectacle est présent. Il est intéressant de voir, de partie en partie, l'évolution des jeunes espoirs de l'équipe. Mais, pour ce faire, il faut juger par ses propres yeux et non par les statistiques sur le site Web de la ligue.

Habs pool
Poursuivez
photo
18 février · 22h12
Patrick Kane devient le premier joueur né aux États-Unis à accomplir l'exploit   ➔
photo
18 février · 22h02
Il s’en est fallu de peu pour que Pierre McGuire se prenne une rondelle en pleine tête!  ➔
photo
18 février · 20h25
Marian Hossa s'ouvre sur la maladie qui l'a poussé à se retirer en 2017    ➔
photo
18 février · 19h13
Et s'il était temps pour un changement d'air?    ➔
photo
18 février · 14h23
Les Hurricanes répliquent de belle façon à Don Cherry!  ➔
photo
18 février · 10h20
Paul Byron : un joueur essentiel au succès du Canadien  ➔
photo
18 février · 9h56
Jonathan Drouin : plus à l'aise à la maison  ➔
photo
18 février · 9h11
Gilbert Delorme n'a pas mâché ses mots à l'égard de Jonathan Drouin    ➔

Ailleurs sur le web