CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
            HABSPOOL            SONDAGE
HasbEtLNH
Facebook   |   Instagram   |   Twitter
           HABSPOOL           SONDAGE
FINAL
logo 3
logo2
FINAL
logo 1
logo7
FINAL
logo 2
logo3
FINAL
logo 2
logo4
FINAL
logo 3
logo2
FINAL
logo 5
logo2
FINAL
logo 3
logo6
FINAL
logo 4
logo2
FINAL
logo 1
logo2
FINAL
logo 3
logo7
FINAL
logo 5
logo2
HasbEtLNH
               HABSPOOL               SONDAGE CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
photo

Le Canadien devra garder un œil sur ce jeune joueur talentueux des Hawks

9 décembre 2018

En 2015, la totalité des experts étant attitrés à la couverture du repêchage était unanime: cet encan était clairement le meilleur depuis 2003, entre autres parce qu’il regorgeait de jeunes joueurs talentueux à la tonne en plus d'un certain Connor McDavid, en compagnie de Jack Eichel, étaient disponibles cette année là.

C’est pourquoi les Coyotes de l’Arizona avaient de grands espoirs de rebâtir leur formation avec un joueur de concession lorsque les recruteurs de l’équipe se sont présentés au troisième rang sur les tribunes lors de ce repêchage. Afin d’atteindre leur but, ils ont donc jeté leur dévolu sur l’autre joyau des Otters d’Erie dans la OHL, le centre canadien Dylan Strome, qui venait de conclure une saison incroyable de 129 points en 68 rencontres, le préférant ainsi à des joueurs comme Mitch Marner, Noah Hanifin, Zach Werenski et l’actuel premier pointeur de la LNH, Mikko Rantanen.

Néanmoins, trois ans plus tard, Strome n’est pas parvenu à s’imposer comme l’ont fait les joueurs précédemment mentionnés, si bien que le DG des Yotes, John Chayka, a laché la serviette le 25 novembre dernier sur son jeune pivot de seulement 21 ans, en l’envoyant à Chicago en compagnie d’un autre ancien choix de premier tour de l’organisation (Brendan Perlini, 12e au total en 2014) en retour de l’attaquant Nick Schmatlz.

Ébranlé par la situation, Strome voit néanmoins sa venue avec les prochains adversaires du Tricolore du bon œil et se dit prêt à relancer sa carrière:

En entrevue avec le Journal de Montréal, le centre de 6 pieds 3 pouces et 200 livres avoue qu’il ne croyait pas quitter la formation qui l’a repêché aussi rapidement:

« J'étais sous le choc quand j'ai appris mon départ de l'Arizona, mais je crois qu'une transaction surprend toujours. Je ne croyais pas partir aussi rapidement. Les Coyotes avaient probablement besoin d'un changement, nous avions perdu quelques matchs et les Blackhawks voulaient aussi brasser leur soupe. »

Disons que Strome avait également besoin d’un changement, lui qui ne semblait pas trouver sa niche en Arizona, chose qui s’avère se réaliser dans la Ville des vents. En effet, le natif de Mississauga en Ontario a récolté 3 buts et 1 passe en 6 rencontres depuis son arrivée avec les Hawks. Avec Chicago, le jeune homme de 21 ans avoue avoir un objectif en tête: faire regretter les Coyotes.

« Je considère ce nouveau départ comme une occasion de lancer ma carrière. J'ai en tête de prouver aux Coyotes qu'ils ont fait une erreur. Les Blackhawks croient en mon talent et mes habiletés. Je n'en demande pas plus. Je suis heureux d'être ici à Chicago, une bonne ville de hockey. »

Pour se faire, Dylan Strome compte apprendre de deux modèles qui se trouvent dans son nouveau vestiaire:

« J'aurai aussi la chance d'apprendre de bons vétérans comme Jonathan Toews et Patrick Kane. Quand un gars comme Toews se lève dans le vestiaire, tu l'écoutes et tu ne dis pas un mot. Ils ont gagné dans le passé. »

En rejoignant les rangs des gagnants de la Coupe Stanley de 2010, 2013 et 2015, Strome a non seulement trouvé une chance de lancer sa carrière, mais il a également retrouver Alex Debrincat, joueur avec qui il a réalisé la pluie et le beau temps lors de trois saisons consécutives lorsque tous les deux enfilaient l’uniforme des Otters. L’entraîneur des Hawks, Jeremy Colliton, a d’ailleurs eu la bonne idée de placer les deux jeunes hommes sur la même unité offensive depuis que Strome est un membre de l’équipe.

Bref, habité par un sentiment de vengeance, Dylan Strome a certainement du feu dans les yeux afin de performer à la hauteur de son immense talent pour le restant de la saison. C’est donc dire que les hommes de Claude Julien devront garder plus d’un œil sur le jeune #17 des Blackhawks ce soir, à compter de 18h, sans quoi il pourrait faire mal à la défense du Tricolore.

Selon vous, Dylan Strome saura-t-il rebondir et prouver à tous qu’il est bel et bien un troisième choix au total avec les Hawks?

Il pourrait être tout un ajout à l’offensive Montréalaise!

Les Blackhawks de 2018 n’ont plus rien à voir avec l’équipe qui a remporté trois Coupe Stanley de 2010 à 2015

Habs pool
Poursuivez
photo
19 janvier · 20h50
Un beau jeu, suivi d'une scène inquiétante à Boston pour Tuukka Rask!  ➔
photo
19 janvier · 18h51
L'acquisition de Bergevin rend tout le monde meilleur!  ➔
photo
19 janvier · 16h39
Voici la formation de Claude Julien pour le match de ce soir face aux Flyers de Philadelphie!  ➔
photo
19 janvier · 14h27
Une nouvelle qui tombe à point pour les Hawks et les poolers!  ➔
photo
19 janvier · 13h58
Nicolas Deslauriers pose un geste mémorable envers une jeune partisane!    ➔
photo
19 janvier · 13h54
Carey Price au sommet de sa forme!  ➔
photo
19 janvier · 13h46
Les Islanders en première position de la Métropolitaine  ➔
photo
19 janvier · 11h09
Encore une réaction hilarante de Kotkaniemi    ➔

Ailleurs sur le web