CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
            HABSPOOL            SONDAGE            VIDÉOS
HasbEtLNH
Facebook   |   Instagram   |   Twitter
           HABSPOOL           SONDAGE           VIDÉOS
FINAL
logo 4
logo2
3E  ·  15:35
logo 4
logo3
20 MAR
logo 22H00
logo
20 MAR
logo 22H00
logo
HasbEtLNH
               HABSPOOL               SONDAGE               VIDÉOS CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
photo

Une défaite mentalement et physiquement douloureuse pour les Sens

6 décembre 2018

Le Canadien de Montréal et les Sénateurs d’Ottawa croisaient le fer deux fois en 48 heures, mardi et jeudi, et le Tricolore n’a pas déçu, avec deux victoires consécutives de 5-2. Leur domination a été complète, ils ont gagné leurs batailles sur le bord des bandes, ils ont remporté la guerre mentale, et ils ont tiré d’avantage au but de Craig Anderson que ce qu’ils ont accordé vers Carey Price. C’était deux matchs de quatre points, et les Sénateurs ont perdu beaucoup plus que des points au classement.

En effet, lors du premier match, Max Domi a nargué Zack Smith en lui rappelant sa soumission au ballotage plus tôt cette saison. Ses paroles, bien que baveuses, eurent l’effet escomptée pour le Canadien, qui a joui d’un avantage numérique en première période, gracieuseté de Smith, qui ne faisait que chercher Domi, mais qui a fini par manquer de discipline. Voici le vidéo de Max Domi qui nargue Zack Smith:

En plus de perdre la bataille mentale, les Sens ont perdu deux joueurs importants à l’attaque lors du deuxième duel: Bobby Ryan et Matt Duchene. Dans le cas de Ryan, la malchance s’est abattu sur lui lorsqu’il a tenté d’enlever la rondelle à Brett Kulak. Sans aucun geste punitif ou offensif, le tête du numéro 6 des Sens a frappé de plein fouet l’épaule de Kulak, et il sera probablement diagnostiqué d’une commotion cérébrale.

Pour ce qui est de Duchene, il est difficile de savoir où et comment il s’est blessé. Il est sorti du banc des pénalités et a commencé à patiner vers la zone du Canadien, pour ensuite revenir au banc des siens avec beaucoup de difficulté à bouger ses patins. Il s’est dirigé directement au vestiaire et on ne l’a pas revu par la suite.

Le Canadien a sorti son beau hockey du début de saison au bon moment, lors de deux matchs de quatre points consécutifs, ce qui pourrait être un point tournant de sa saison. Dans ce cas-ci, ce n’est pas que le résultat qui compte, c’est aussi la manière avec laquelle les joueurs ont gagné ces deux duels qui est très encourageante. Carey a volé de nombreux buts, redonnant du même coup confiance en ses fans, la défensive est stabilisée depuis le retour de Weber, et l’attaque a été sans pitié pour le pauvre Craig Anderson, qui a très bien fait malgré les neuf buts alloués (il y a eu un but dans un filet désert). Ces deux victoires sont encourageantes pour la suite, puisque la troupe de Claude Julien jouera encore 11 parties en décembre, dont huit sur les patinoires adverses. Croyez-vous que le brio de Price et la stabilité de la défensive du Canadien sont directement attribuables au retour de Shea Weber?

Ailleurs sur le web