CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
            HABSPOOL            SONDAGE            VIDÉOS
HasbEtLNH
Facebook   |   Instagram   |   Twitter
           HABSPOOL           SONDAGE           VIDÉOS
FINAL
logo 4
logo2
3E  ·  15:35
logo 4
logo3
20 MAR
logo 22H00
logo
20 MAR
logo 22H00
logo
HasbEtLNH
               HABSPOOL               SONDAGE               VIDÉOS CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
photo

Il y a 23 ans aujourd'hui, Patrick Roy était échangé

6 décembre 2018

Il y a 23 ans aujourd'hui, le Canadien échangeait son gardien #1 Patrick Roy, à l'Avalanche du Colorado. À cette époque, Patrick Roy était la grande vedette de l'équipe et cet échange avait secoué la province du Québec. Nous nous rappellerons que le directeur général Réjean Houle avait procédé à l'échange suite à un match face aux Red Wings de Détroit au cours duquel l'entraîneur Mario Tremblay avait laissé Roy devant le filet pour 9 buts, dans une défaite de 11-1. Le cerbère avait alors informé le président de l'équipe, assis derrière le banc des joueurs, qu'il venait de jouer sa dernière partie pour les Canadiens. Il était échangé quelques jours plus tard, en compagnie de Mike Keane en retour de Jocelyn Thibault, Andrei Kovalenko et Martin Rucinsky.

À partir du 6 décembre 1995, 27 gardiens se sont succédés devant la cage du Canadien. Cette donnée inclut les gardiens qui n'auront fait passer que quelques minutes sur la glace. Quand on conserve uniquement les gardiens ayant joué un minimum de 100 matchs avec le CH, on en retrouve que six. En 23 ans, c'est quand même relativement peu. Il s'agit de Jocelyn Thibault, Jeff Hackett, José Théodore, Cristobal Huet, Jaroslav Halak et Carey Price. Voici un tableau qui trace l'historique de ces gardiens, avec leurs statistiques individuelles.


À la lumière de ces statistiques, on constate que les gardiens qui ont défendu le filet du Tricolore ont globalement obtenu de bons résultats.

Les victoires et les défaites ne sont jamais l'affaire d'un seul joueur. Toutefois, la tenue d'un gardien peut avoir un impact majeur sur les résultats d'une équipe. Par exemple, entre le premier et le dernier match de Patrick Roy à Montréal, les Habs ont remporté 52,5% de leurs matchs. Après l'avoir échangé, l'équipe a remporté seulement 43,5% de ses parties, jusqu'au premier match de Carey Price dans la LNH. Une réduction de 9%! Depuis son premier match, le Canadien a remporté 50,6% de ses matchs. Une amélioration ici de plus de 7%.

Ailleurs sur le web