photo

Congédiement de Gerard Gallant: Marc-André Fleury se confie sur le sujet de façon émotive

Charles-Antoine Nicol   ·   17 janvier 2020
Il y a deux jours, les Golden Knights de Vegas ont pris tout le monde par surprise en congédiant leur entraîneur-chef Gerard Gallant qui, depuis qu'il s'était joint à l'équipe en tant que premier stratège de leur histoire en 2017, avait toujours su mener la formation du Nevada sur le chemin de la victoire.

Quel joueur apparaît sur la pochette du jeu NHL07?
Alex Ovechkin
Dany Heatley
Dion Phaneuf
Eric Staal
Patrick Kane
Sidney Crosby


Or, une séquence de quatre défaites des Knights aura été suffisante pour montrer la porte de sortie à l'homme de 56 ans. Cela dit, il ne faudrait pas croire que cette décision a obtenu l'appui des joueurs de Vegas, du moins si l'on se fie aux propos tenus par le cerbère québécois, Marc-André Fleury, qui s'est livré de façon émotive en entrevue avec le Journal de Montréal ce jeudi:



Une chose est certaine, le congédiement de Gerard Gallant a pris le gardien de 35 ans par surprise, surtout que son équipe était sur le chemin du succès il y a quelques semaines à peine:

«Nous étions au sommet de notre division il y a deux semaines [6 janvier]. Gerard avait même reçu une invitation pour le match des étoiles. Nous n’avions pas une grosse avance, mais nous étions quand même au premier rang.

«Dernièrement, nous avons glissé au classement avec quatre revers d’affilée [avant le match de jeudi à Ottawa]. Depuis le début de la saison, nous sommes inconstants. J’ai toutefois comme philosophie que le blâme revenait plus aux joueurs qu’aux entraîneurs.

«Pour vrai, Gerard est tellement une bonne personne et un bon coach, a-t-il continué. À l’extérieur de la glace, je m’entendais très bien avec lui. À l’aréna, il avait le respect de tous ses joueurs. Il est juste et honnête avec ses joueurs, il réserve le même traitement aux vétérans qu’aux recrues. Il demande de l’intensité, mais c’est normal. Après une défaite, nous apprenions de nos erreurs et nous passions au match suivant. Il avait de réelles bonnes qualités comme entraîneur.»

Comme nous le mentionnions précédemment, aucun joueur ne s'est plaint du travail du récipiendaire du trophée Jack Adams, remis à l'entraîneur de l'année dans la LNH, au terme de la saison 2017-18. En effet, ce genre de réaction des joueurs aurait pu donc mener au remerciement de l'ancien adjoint chez le Tricolore. Toutefois, ce mouvement d'effectif est uniquement l'oeuvre du DG Kelly McCrimmon, qui selon Fleury a voulu agir ainsi pour le bien de l'équipe:

«Nous ne voulions pas le départ de Gerard, a affirmé Fleury. Ça ne vient pas des joueurs, nous aimions sa façon de travailler. Je dois toutefois respecter la décision de Kelly [McCrimmon]. Il croyait que c’était le meilleur choix pour le bien de l’équipe. Il ne faut pas oublier que le DG a aussi une pression de gagner. Mais je sais que ce n’était pas une décision facile pour lui.»

Décidément, avec le recul, le portier natif de Sorel-Tracy jette une partie du blâme sur lui ainsi que ses coéquipiers, qui auraient dû redoubler d'efforts afin d'éviter un tel dénouement pour Gerard Gallant:

«Oui, j’étais déçu de son départ. Il n’y a pas un seul joueur qui dira du mal de Gerard. Je me sens en partie responsable. Avec les insuccès et l’inconstance de l’équipe, nous avons coûté l’emploi de deux bonnes personnes, Gerard et Mike Kelly [entraîneur adjoint].»

Quelques heures après que Gallant se soit retrouvé au chômage, ce dernier a reçu un appel de Fleury pour discuter de la situation. Dans la tête de l'ancien des Penguins, nul doute que son ancien instructeur se trouvera du boulot rapidement:

«Je l’ai remercié pour son temps avec nous à Vegas. Je tenais à lui dire qu’il avait fait de belles choses pour l’équipe et moi. Je lui ai souhaité la meilleure des chances pour le futur. Je n’ai pas de doute qu’il se trouvera un autre poste assez rapidement.

«Ce n’est pas la première fois que je vis le congédiement d’un coach. J’ai de l’expérience en cette matière. Mais quand ça survient, tu te sens toujours responsable de son départ. Nous n’avons pas perdu confiance en notre équipe. Il y a toujours beaucoup de talent. Le départ de Gerard est un bon wake-up call.

Et comment le triple-récipiendaire de la coupe Stanley a-t-il vécu ses premiers moments avec le nouvel entraîneur des Knights, Peter DeBoer, qui était, il n'y a pas si longtemps, un adversaire à l'emploi des Sharks de San Jose?

«C’était un peu étrange comme premier contact, a admis Fleury. Nous avons appris à haïr les Sharks au cours des dernières années. Nous avons joué plusieurs matchs contre. Il y a eu des matchs préparatoires, des matchs en saison au sein de la division et deux confrontations en séries au cours des deux dernières années.

«Ça fait bizarre de le voir maintenant derrière le banc de notre équipe. Je sais que Peter est un bon coach. Il roule sa bosse depuis longtemps et il a dirigé de bonnes équipes avec les Devils et les Sharks. Il a connu du succès dans le passé. J’ai le sentiment qu’il sera un bon coach pour nous.»

Bref, il est bien évident que cette situation a ébranlé Marc-André Fleury et les joueurs des Golden Knights. Comme le gardien l'a mentionné, ceci représente tout un «wake-up call» pour les membres de l'organisation de la ville du vice et espérons pour eux, en dépit du sort de Gerard Gallant, que le tout relancera leur campagne.

Il faut dire que le tout s'est bien entamé hier soir, alors que Vegas a mis fin à sa séquence de quatre revers en disposant des Sénateurs au compte de 4 à 2 à Ottawa.
SONDAGE
Hockey - LNH Aujourd'hui, si vous aviez à choisir le joueur le plus utile à son équipe dans la LNH, quel serait votre choix?
   Leon Draisaitl (Edm)
   David Pastrnak (Bos)
   Nathan MacKinnon (Col)
   Artemi Panarin (Rangers)
   Andrei Vasilevski (TB)
   John Carlson (Was)
   Autre
17 FÉVRIER 2020
TOP 20 B P PTS
EVGENY DADONOV
1 - 1
DYLAN GAMBRELL
1 - 1
ADAM HENRIQUE
1 - 1
MIKE HOFFMAN
1 - 1
CLAYTON KELLER
1 - 1
ANDREW MANGIAPANE
1 - 1
JAKOB SILFVERBERG
1 - 1
AARON EKBLAD
- 1 1
NOAH HANIFIN
- 1 1
PHIL KESSEL
- 1 1
NICK RITCHIE
- 1 1
ANTTI SUOMELA
- 1 1
TROY TERRY
- 1 1
MATTHEW TKACHUK
- 1 1
ALEXANDER TRUE
- 1 1
FRANKIE VATRANO
- 1 1
NOEL ACCIARI
- - -
RASMUS ANDERSSON
- - -
MIKAEL BACKLUND
- - -
JOSH BAILEY
- - -
LISTE COMPLÈTE  
MENEURS DE LA LNH
POINTS PJ PTS
LEON DRAISAITL 59 95
DAVID PASTRNAK 60 82
CONNOR MCDAVID 55 81
NATHAN MACKINNON 57 80
ARTEMI PANARIN 57 78
BRAD MARCHAND 60 75
JACK EICHEL 58 74
PATRICK KANE 59 74
NIKITA KUCHEROV 57 72
AUSTON MATTHEWS 60 71
CLASSEMENT COMPLET  
BUTS PJ B
AUSTON MATTHEWS 60 42
DAVID PASTRNAK 60 42
ALEXANDER OVECHKIN 57 40
LEON DRAISAITL 59 34
JACK EICHEL 58 33
CLASSEMENT COMPLET  
PASSES PJ P
LEON DRAISAITL 59 61
JOHN CARLSON 58 54
BRAD MARCHAND 60 52
CONNOR MCDAVID 55 51
ARTEMI PANARIN 57 49
CLASSEMENT COMPLET  
DÉFENSEURS PJ PTS
JOHN CARLSON 58 69
ROMAN JOSI 58 57
VICTOR HEDMAN 57 49
ALEX PIETRANGELO 59 47
QUINN HUGHES 58 45
CLASSEMENT COMPLET  
RECRUES PJ PTS
QUINN HUGHES 58 45
CALE MAKAR 49 42
VICTOR OLOFSSON 44 38
NICK SUZUKI 61 38
DOMINIK KUBALIK 57 36
CLASSEMENT COMPLET  
VICTOIRES PJ V
ANDREI VASILEVSKIY 44 32
CONNOR HELLEBUYCK 49 25
JORDAN BINNINGTON 42 24
FREDERIK ANDERSEN 44 24
CAREY PRICE 50 24
CLASSEMENT COMPLET  
BLANCHISSAGES PJ BL
ELVIS MERZLIKINS 28 5
MARC-ANDRE FLEURY 42 4
CONNOR HELLEBUYCK 49 4
JAMES REIMER 24 3
JAROSLAV HALAK 27 3
CLASSEMENT COMPLET  

Ailleurs sur le web


HABSETLNH.COM
COPYRIGHT ©2020
TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES ET CONDITIONS
POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ