CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
            HABSPOOL            SONDAGE
HasbEtLNH
Facebook   |   Instagram   |   Twitter
           HABSPOOL           SONDAGE
19 JAN
logo 13H00
logo
19 JAN
logo 15H00
logo
19 JAN
logo 19H00
logo
19 JAN
logo 19H00
logo
19 JAN
logo 19H00
logo
19 JAN
logo 19H00
logo
19 JAN
logo 19H00
logo
19 JAN
logo 20H00
logo
19 JAN
logo 21H00
logo
19 JAN
logo 22H00
logo
19 JAN
logo 22H00
logo
HasbEtLNH
               HABSPOOL               SONDAGE CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
photo

Steve Bégin revenait de loin et il a réussi son défi!

8 novembre 2018


Dans les mots courage et détermination, nous reconnaissons tous Steve Bégin, l'ancien #22 du Canadien qui à chaque présence, laissait ses “tripes'' sur la glace du Centre Bell. Tel un guerrier qui n'avait peur de quiconque et donnait tout pour son équipe et ses coéquipiers.

Le “p'tit gars'' de Trois-Rivières, qui abandonna ses études ainsi qu'un milieu familial dysfonctionnel, vivant avec un père alcoolique, se retrouva du jour au lendemain dans une famille d'accueil et rejoignit les Foreurs de Val D'or de la Ligue Junior Majeur du Québec.

Puis en 1996, le rêve de Steve Bégin, qui était de jouer dans la Ligue Nationale de Hockey et vivre de sa passion, se concrétisa. En effet, les Flames de Calgary furent de lui leur choix de 2e ronde, 40e au total de la LNH.

C’était au Scottrade Center de St-louis, ce 22 juin 1996 que Bégin entendit son nom résonner dans l’amphithéâtre.

Depuis ce grand jour, le Trifluvien d’origine a joué plus de 22 saisons dans les rangs professionnels, dont 524 parties dan la LNH. Il a endossé l’uniforme des Flames, du Canadien, des Bruins, des Stars et des Prédateurs de Nashville.


Un grand défi pour l’homme derrière l’armure

Âgé maintenant de 40 ans, mari et père, il avait désormais un nouveau défi devant lui qu’il voulait réussir. Certes, bien différent que d'affronter les matadors des équipes adverses, mais pour lui, c'était tout aussi important.

Steve Bégin voulait obtenir son diplôme d’étude secondaire.

Lui qui a consacré la moitié de sa vie au hockey pour la poursuite de son rêve et que sa famille ne manque de rien, comme le jeune homme l’avait vécu dans sa jeunesse.

La tâche n’était pas facile pour un gars qui n’avait pas mis ses fesses sur un banc d’école depuis 22 ans, mais le guerrier dans l’âme a réussi, avec le programme «finis ton secondaire sur ton cellulaire».

«C’était un défi pour moi et je suis quelqu’un qui carbure beaucoup aux défis; je me suis lancé tête première… Ça faisait 22 ans que je n'étais pas allé à l’école, 22 ans, c’est quelque chose», expliquait-il en admettant qu’il avait consacré beaucoup de temps à étudier pour réussir son parcours scolaire.

Steve Bégin explique dans un extrait de Tout le monde en parle, que la seule fois où il a pu mettre les pieds au cégep était dans le simple but d'aller chercher sa femme.

«Ça me dérangeait. Et j'ai des enfants. Quand tu as des enfants et que tu expliques qu'ils doivent terminer l'école, mais que ce n'est pas cohérent – je ne veux pas que cette situation me revienne un jour», avoue-t-il.

«Je voulais avoir des enfants et qu'ils ne manquent de rien. C'est sûr que de mon côté, ça a été un peu plus tough, j'ai été élevé par mon père qui était alcoolique».

«Ça n'a pas été facile, mais si tu me donnais la chance d'être élevé par une famille archi-millionnaire : c'est zéro et une barre. Tout ce que j'ai vécu a forgé qui je suis.»

C’est le champion d’arts martiaux mixtes, Georges St-Pierre, qui lui avait lancé le défi d’obtenir son DES en ligne, sur la plateforme ChallengeU.

Félicitations Steve!

Tu es un exemple de détermination exceptionnel pour nous tous!


Pub
Poursuivez
photo
Aujourd'hui · 11h09
Encore une réaction hilarante de Kotkaniemi    ➔
photo
Aujourd'hui · 8h50
L’entraîneur des Hurricanes était hors de lui après la défaite de son équipe!  ➔
photo
18 janvier · 23h33
Les nouveaux venus Domi et Tatar atteignent un plateau qu'on n'avait pas vu depuis longtemps!  ➔
photo
18 janvier · 22h20
Armia sera officiellement crédité d’un seul but dans un filet désert!  ➔
photo
18 janvier · 21h12
Scène inquiétante pour Alex Ovechkin  ➔
photo
18 janvier · 20h47
Un prélude aux séries éliminatoires?  ➔
photo
18 janvier · 18h50
Le verdict est tombé pour le geste de Ryan Johansen   ➔
photo
18 janvier · 14h54
Aucune classe envers Weise de la part des Flyers!  ➔

Ailleurs sur le web