CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
            HABSPOOL            SONDAGE            VIDÉOS
HasbEtLNH
Facebook   |   Instagram   |   Twitter
           HABSPOOL           SONDAGE           VIDÉOS
FINAL
logo 2
logo1
3E  ·  5:30
logo 2
logo2
HasbEtLNH
               HABSPOOL               SONDAGE               VIDÉOS CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
photo

Max Pacioretty sera honoré par le CH samedi soir!

8 novembre 2018

Samedi marquera le retour de Max Pacioretty à Montréal, alors que les Golden Knights de Vegas visiteront le Canadien au Centre Bell. Pour l’occasion, le CH honorera son ancien capitaine. Il sera intéressant de voir la réaction de la foule face à cet hommage!

Jean-François Tremblay, chroniqueur de La Presse, a rencontré Pacioretty à Ottawa, la veille du match opposant les Golden Knights aux Sénateurs. L’américain s’est confié au journaliste sur son début de saison et sur la fameuse transaction.

Pacioretty l’avoue d’entrée de jeu : il ne s’ennuie aucunement des journalistes de Montréal. « Désolé, mais non », fut sa réponse lorsque Tremblay lui a posé la question. Ça a le mérite d'être clair. Même s’il s’acquittait bien de cette portion du travail, ce n’était pas celle qu’il appréciait le plus dans son rôle à Montréal. Il avoue cependant s’ennuyer de la ville, un endroit où sa famille était heureuse.

« J'aimais vivre là. Ma famille aussi, mais c'est la vie. Tu passes à autre chose, je l'ai fait, j'ai tourné la page. Je suis prêt à être aussi heureux à Vegas. Le soleil a aidé beaucoup. » – Max Pacioretty

Si la transaction a été un choc pour lui et sa famille, il insiste pour dire que ces bouleversements n'ont rien à voir avec sa fiche modeste cette saison. Même si sa femme était enceinte du quatrième enfant du couple, Pacioretty considère que sa famille a passé au travers de cette étape de belle façon et ne veut pas utiliser la transaction comme excuse.

« Être échangé quelques jours avant le camp d'entraînement, avec trois enfants et une femme enceinte, n'est pas facile. Mais on s'en est tirés. Les enfants sont à l'école, on a trouvé notre maison. C'était beaucoup de travail, et je me sens mal pour ma femme qui a tout fait pendant que j'étais à l'aréna. Mais comme famille, on a passé au travers. » – Max Pacioretty

L’attaquant croit que son jeu est de plus en plus adéquat et qu’il va dans la bonne direction. Max a le soutien de son entraîneur Gerard Gallant, qui n’est pas inquiet pour lui. Gallant sait que Max va aider l’équipe; il ne reste qu’à savoir quand!

L’ancien capitaine du CH avoue avoir des plans pour sa journée de congé de vendredi dans la métropole, mais refuse de les dévoiler. Impossible de savoir s’il renouera avec d’anciens coéquipiers. La raison de son silence est qu’il ne veut pas se faire suivre par les journalistes et partisans.

Allez-vous bien accueillir Pacioretty samedi soir prochain ou allez-vous le bouder?

À voir également sur H&L –>

Ailleurs sur le web