photo

Le commissaire réagit aux dénonciations qui secouent la LNH depuis deux semaines

10 décembre 2019
Vendredi, le 6 décembre, (Article ici), nous vous avions rapporté que la ligue nationale était à rédiger un « Code de conduite » pour les entraîneurs.

Après avoir gardé le silence depuis que Aliu a dénoncé Bill Peters, des Flames, le 25 novembre, Gary Bettman a enfin commenté l’épineux dossier après avoir tenu une réunion avec les gouverneurs au The Inn at Spanish Bay à Pebble Beach. « Je serais surpris qu’une tonne d’incidents émergent. On a vu quelques histoires sortir récemment, mais, en général, a-t-il déclaré tout en reconnaissant qu’il s’agissait d’un commentaire un peu risqué de sa part, les dirigeants des équipes de hockey se comportent de superbe manière. Que des évènements regrettables se soient produits, il y a dix ans ou la semaine passée, ça ne change rien, a-t-il précisé. C'est inacceptable. Si ça survient, on devra composer avec la situation. »

Renaud Lavoie de TVA Sports a rapporté que Gary Bettman avait affirmé qu’il serait surpris qu’il y ait d’autres incidents rapportés à la ligue, à part ceux qu’on connaît déjà, tout en confirmant que la ligue s’engageait à enrayer cette conduite déplorable et à punir les entraîneurs responsables d’intimidation et d’inconduite envers les joueurs précisant que les sanctions seraient sévères.




Le commissaire a aussi confié que tous les gouverneurs avaient été avisés que, dorénavant c’était tolérance zéro. Les clubs vont avoir l’obligation de rapporter directement, que ce soit à lui ou à Bill Daly, tout membre de leur organisation dont le comportement aura dépassé les limites ou qui aura tenu des propos inacceptables.



Bettman a aussi annoncé la création d’une « hotline » qui permettra à toute personne voulant effectuer une dénonciation de le faire de façon anonyme et confidentielle.



« Coacher, c’est une profession dans laquelle beaucoup d’émotions sont impliquées, a expliqué le commissaire. S’il y a une situation de harcèlement, ça va capter notre attention. On doit sensibiliser les gens à ces zones grises pour que les personnes soient plus prudentes. Même si une ligne à ne pas franchir existe, pourquoi s’en approcher autant. Ayons un milieu respectueux où les gens sont confortables pour faire leur travail. »

« L’inclusion et la diversité ne sont pas uniquement des mots qui ont la cote (buzzwords), ils font partie des principes fondateurs de la LNH, a-t-il aussi précisé. Notre message est sans équivoque : on ne va pas tolérer des comportements abusifs peu importe leur nature. »

En plus du racisme et de l’homophobie, Bettman et les gouverneurs de la LNH devront établir les limites de ce qui acceptable et de ce qui ne l’est pas. Ce n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire. Le hockey est, en effet, un sport de contact où l’intensité grimpe souvent de plusieurs crans dans le feu de l’action. Déterminer où se situe l’inacceptable risque de s’avérer difficile puisque, de plus, ce qui l’est pour un joueur peut ne pas l’être pour un autre. Il y a aussi le fait que le hockey a beaucoup changé ces dix dernières années et, même s’il ne faut ni minimiser ni balayer du revers de la main le passé, il est important d’évaluer chaque situation cas par cas.

Les dirigeants de la LNH sont cependant déterminés à établir des normes à respecter ainsi qu’à implanter des mesures strictes que tous devront suivre. Ce « Code de conduite » comportera assurément ces volets qui ont déjà été annoncés par le commissaire :

1- Un comportement répréhensible devra être dénoncé par toute personne qui en sera témoin ou victime.

2- La ligue est à élaborer un programme de formation et d’encadrement pour le personnel des organisations. Celui-ci sera développé par des experts embauchés à l’externe par la LNH. Son objectif vise à maintenir un climat respectueux que ce soit dans les vestiaires, les complexes d’entraînement, les matchs ou tout autre activité reliée au hockey.

Ce programme devra être suivi annuellement non seulement par le personnel d’instructeurs, entraîneur-chef et ses adjoints, du circuit Bettman, mais aussi par tous les entraîneurs dans les rangs mineurs ayant signé un contrat avec une équipe dans la LNH ainsi que par les directeurs généraux et leurs adjoints.

« Même si je ne crois pas que la majorité des entraîneurs se comporte de manière inappropriée – je pense plutôt que c’est le contraire -, a expliqué le commissaire, on va bâtir ce programme pour s’assurer d’un changement dans la culture et pour clarifier nos attentes envers ces dirigeants. »

3- Des sanctions seront imposées par la LNH, l’équipe concernée, ou les deux, si un comportement inacceptable est constaté.

4- La LNH déploiera une plate-forme où ces comportements pourront être dénoncés anonymement afin que celui qui sonnera l’alerte ne puisse être victime de représailles.

Les gouverneurs de la LNH poursuivront leur réunion aujourd’hui. Bill Daly a déclaré que le dossier concernant Marc Crawford continuait à faire l’objet d’une enquête étant donné le fait que les Blackhawks de Chicago n’ont pas encore complété entièrement le processus. Ce dernier a aussi affirmé que s’il y avait d’autres faits actuellement examinés, lui et le commissaire n’en avaient pas été informés.

Quant à sa réaction face à cette tourment, voici ce que Bettman, qui se dit fier de la diversité dans son sport, avait à déclarer : « Je pense qu’on a été très proactifs. Notre niveau de diversité et d’inclusion n’a jamais été aussi bon. Malheureusement, des incidents surviennent et parfois ça provient de partisans. Le personnel des équipes s’est conduit de manière appropriée comme ça doit être le cas. Cela dit, un incident demeure un incident de trop. Notre but est de continuer d’éduquer et de faire les bonnes choses, »

Certains lui ont cependant reproché d’avoir tardé à réagir. Le commissaire a expliqué avoir décidé d’opter pour la patience préférant respecter le calendrier déjà établi. Il a justifié ainsi sa décision : « D’abord, je ne crois pas qu’on a pris un long moment pour commenter. Puisqu’on avait déjà une réunion prévue à l’agenda, je trouvais que c’était plus approprié de parler d’abord aux gouverneurs avant de commenter publiquement. Aussi important que ça puisse être de parler aux médias, c’est encore plus important de parler à eux. »

Tous devront faire preuve de patience puisque se doter d’un tel « Code de conduite » et d’une « hotline » prendra un certain temps. De plus, il faudra aussi se donner du temps pour évaluer les nouvelles mesures qui seront instaurées. « On veut que le hockey soit un endroit confortable, que les gens puissent se sentir acceptés peu importe leur passé », a conclu le commissaire.

L’Association des joueurs de la LNH a réagi aux propos de Gary Bettman en affirmant qu’elle « avait été en contact avec la LNH et avait hâte de discuter davantage de ces aspects importants avec la ligue. »



À votre avis, est-ce que le nouveau « Code de conduite » devrait aussi s’appliquer à toutes les ligues de hockey? Est-ce que non seulement ceux qui sont derrière le banc et dans les bureaux devraient s’y conformer, mais aussi ceux qui sont sur la patinoire?

Crédit : RDS.ca
Selon vous, est-ce que le « Code de conduite » devrait aussi être imposé aux joueurs?
SONDAGE
Hockey - LNH - Canadiens de Montreal Avec 33 matchs à jouer et à 7 points d'une place en séries, croyez-vous toujours aux chances du Tricolore d'y participer?
   Oui, tout est encore possible
   Non, c'est terminé
16 JANVIER 2020
TOP 20 B P PTS
ALEXANDER OVECHKIN
3 - 3
ANZE KOPITAR
1 2 3
TOMAS TATAR
1 2 3
PHILLIP DANAULT
- 3 3
ILYA KOVALCHUK
2 - 2
NIKITA KUCHEROV
2 - 2
CAM ATKINSON
1 1 2
CONNOR BROWN
1 1 2
JOSH MANSON
1 1 2
RICKARD RAKELL
1 1 2
PAUL STASTNY
1 1 2
MARK STONE
1 1 2
MIKA ZIBANEJAD
1 1 2
NICKLAS BACKSTROM
- 2 2
JOHN CARLSON
- 2 2
CAM FOWLER
- 2 2
RYAN GETZLAF
- 2 2
KARSON KUHLMAN
- 2 2
KYLE OKPOSO
- 2 2
DAVID PASTRNAK
- 2 2
LISTE COMPLÈTE  
MENEURS DE LA LNH
POINTS PJ PTS
CONNOR MCDAVID 48 74
LEON DRAISAITL 48 73
ARTEMI PANARIN 46 68
NATHAN MACKINNON 47 68
DAVID PASTRNAK 49 68
BRAD MARCHAND 49 64
JONATHAN HUBERDEAU 46 62
JACK EICHEL 47 62
PATRICK KANE 48 60
JOHN CARLSON 48 58
CLASSEMENT COMPLET  
BUTS PJ B
DAVID PASTRNAK 49 36
AUSTON MATTHEWS 48 34
ALEXANDER OVECHKIN 48 31
JACK EICHEL 47 28
NATHAN MACKINNON 47 27
CLASSEMENT COMPLET  
PASSES PJ P
CONNOR MCDAVID 48 49
LEON DRAISAITL 48 46
JOHN CARLSON 48 45
JONATHAN HUBERDEAU 46 44
BRAD MARCHAND 49 43
CLASSEMENT COMPLET  
DÉFENSEURS PJ PTS
JOHN CARLSON 48 58
ROMAN JOSI 46 47
VICTOR HEDMAN 45 41
DOUGIE HAMILTON 47 40
ALEX PIETRANGELO 48 38
CLASSEMENT COMPLET  
RECRUES PJ PTS
VICTOR OLOFSSON 42 35
CALE MAKAR 39 34
QUINN HUGHES 47 33
DOMINIK KUBALIK 46 28
NICK SUZUKI 49 27
CLASSEMENT COMPLET  
VICTOIRES PJ V
ANDREI VASILEVSKIY 34 23
JORDAN BINNINGTON 34 22
FREDERIK ANDERSEN 38 22
CONNOR HELLEBUYCK 39 21
MARC-ANDRE FLEURY 34 19
CLASSEMENT COMPLET  
BLANCHISSAGES PJ BL
CONNOR HELLEBUYCK 39 4
JAMES REIMER 18 3
JAROSLAV HALAK 22 3
TRISTAN JARRY 24 3
PEKKA RINNE 28 3
CLASSEMENT COMPLET  

Ailleurs sur le web


HABSETLNH.COM
COPYRIGHT ©2020
TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES ET CONDITIONS
POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ