CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
            HABSPOOL            SONDAGE
HasbEtLNH
Facebook   |   Instagram   |   Twitter
           HABSPOOL           SONDAGE
FINAL
logo 1
logo3
FINAL
logo 4
logo1
FINAL
logo 2
logo0
FINAL
logo 4
logo1
FINAL
logo 4
logo6
FINAL · P
logo 3
logo2
FINAL
logo 3
logo4
HasbEtLNH
               HABSPOOL               SONDAGE CONNEXION           INSCRIPTION           MOT DE PASSE
photo

Selon cet analyste de RDS, Marc Bergevin devrait faire l'acquisition de William Nylander

7 novembre 2018

Au moment d’écrire ces lignes, les combinaisons de trios orchestrées par l’entraîneur-chef du Tricolore, Claude Julien, fonctionnent particulièrement bien.

La triade composée de Tatar, Danault et Gallagher est probablement la plus constante du CH avec une récolte cumulée de 33 points en 15 rencontres, l’union finlandaise avec Lekhonen, Kotkaniemi et Armia possède une excellente chimie et le quatrième trio, bien que rarement intact, effectue généralement bien la besogne.

Par contre, il y a un élément qui ne semble pas vouloir se résoudre depuis que ces agencements sont ainsi. En effet, aucun ailier droit n’a réussi à venir compléter, de brillante façon, le duo formé par Jonathan Drouin et Max Domi. Bien que ce dernier est tout simplement fumant, avec une récolte de 16 points en 15 rencontres, lui, en compagnie du #92, peinent à trouver chaussure à leur pied droit.

Tour à tour, Hudon, Lehkonen et Armia ont obtenu leur chance avec ces deux piliers offensifs de la Sainte-Flanelle et, malheureusement, il n’y a pas eu de franc succès aux termes de ces expériences. C’est dans cette optique que Gaston Therrien, analyste à RDS, a tenté de décortiquer qu'elle pourrait être la solution au flanc droit chez le Tricolore:

Selon Therrien, Paul Byron, lui qui se marie bien avec n’importe quel joueur arborant l’uniforme bleu, blanc et rouge, serait la meilleure solution à l’interne pour venir aider le duo dynamique du CH.

Cependant, l’homme de 58 ans a tenté de cibler un remède dans l’une des trente autres formations du circuit Bettman et, disons qu’il amène une suggestion particulièrement audacieuse. En effet, l’ancien choix de 7e tour des Nordiques de Québec croit que Marc Bergevin devrait tenter de faire l’acquisition de nul autre que William Nylander des Maple Leafs de Toronto.

Rappelons que Nylander est toujours sans contrat du côté de Toronto, qu’il a jusqu’au 1er décembre pour s’entendre avec l’équipe qui possède ses droits et qu’il est au coeur de plusieurs rumeurs de transactions par les temps qui courent. Dans cette avenue, Gaston Therrien estime que Bergevin doit profiter de la situation pour venir boucher le trou à l’aile droit dans l’alignement de Claude Julien.

Toujours selon Therrien, le Tricolore aurait, sans nommer de noms, des éléments qui pourraient intéresser les Maple Leafs, mais il amène également le point que Bergevin doit se demander s’il souhaite «sacrifier une position par rapport à une autre» dans le même principe que la transaction Seth Jones – Ryan Johansen.


En analysant ces propos, Gaston Therrien est-il trop rêveur ou bien est-il réaliste? En observant l’alignement des Maple Leafs, le flanc droit en défense est assurément la principale lacune à Toronto. Est-ce que Bergevin pourrait convaincre son homologue Kyle Dubas avec un défenseur droitier tel que Jeff Petry, Noah Juulsen ou encore le jeune Josh Brook? Certes, ces trois arrières pourraient s’avérer intéressants pour la brigade défensive torontoise, mais la valeur n’est pas suffisante pour acquérir Nylander, il faudrait donc ajouter d’autres éléments. D’autant plus qu’en cédant l’un de ses joueurs, le Tricolore réparerait un manque et en créerait un autre.

Par contre, est-ce vraiment ce que Marc Bergevin souhaite? L’esprit d’équipe n’a jamais été aussi forte qu’elle ne l’est présentement et si le DG du CH devait faire l’acquisition de la vedette suédoise, il n’aurait pas le choix de se départir d’éléments actuels de l’équipe et certainement que cette situation affecterait négativement le vestiaire à Montréal.

Certes, ajouter un jeune ailier droit prolifique de 22 ans aux côtés de Max Domi et Jonathan Drouin paraît plutôt sexy, mais lorsqu’on analyse cette option en profondeur, on se dit que Therrien a été beaucoup plus rêveur dans ces propos. N’oublions pas qu’il y a à peine un mois, le CH était considéré comme étant en semi-reconstruction, il n’y a donc aucune presse pour bâtir une équipe compétitive dans l’immédiat.

En étant plus patient, un Nick Suzuki pourrait, sans l’ombre d’un doute, venir colmater cette brèche au flanc droit, et ce, dès l’an prochain, sans venir affecter les membres actuels du Tricolore. Bref, amener William Nylander dans l’organisation du Tricolore serait tout un atout pour l’équipe, mais avec du recul, il y aurait probablement des conséquences néfastes reliées à cette action qui au final, viendraient brimer l’ambiance positive qui règne actuellement chez le CH.

Et vous, croyez-vous que William Nylander est la solution du côté de l’attaque montréalaise?

À voir également sur Habs&LNH

Pub
Poursuivez
photo
Aujourd'hui · 11h09
Encore une réaction hilarante de Kotkaniemi    ➔
photo
Aujourd'hui · 8h50
L’entraîneur des Hurricanes était hors de lui après la défaite de son équipe!  ➔
photo
18 janvier · 23h33
Les nouveaux venus Domi et Tatar atteignent un plateau qu'on n'avait pas vu depuis longtemps!  ➔
photo
18 janvier · 22h20
Armia sera officiellement crédité d’un seul but dans un filet désert!  ➔
photo
18 janvier · 21h12
Scène inquiétante pour Alex Ovechkin  ➔
photo
18 janvier · 20h47
Un prélude aux séries éliminatoires?  ➔
photo
18 janvier · 18h50
Le verdict est tombé pour le geste de Ryan Johansen   ➔
photo
18 janvier · 14h54
Aucune classe envers Weise de la part des Flyers!  ➔

Ailleurs sur le web