Gary Bettman et les Coyotes
Crédit photo: ClutchPoints

Une offre d'achat majeure a été déposée pour officiellement déménager les Coyotes de l'Arizona

Publié le 7 février 2024 à 18h54
PAR WILLIAM NADEAU

Après Frank Seravalli et Elliotte Friedman, voilà que c'est maintenant au tour du réputé David Pagnotta d'en ajouter dans ce dossier.

Clairement, quelque chose de très sérieux se trame en coulisses.

Rappelons que nous apprenions tout ceci plus tôt aujourd'hui:






Pagnotta va encore plus loin, en révélant carrément qu'une grosse offre a été déposée aux patrons des Coyotes, une offre qui vient avec un déménagement.

Un groupe a déposé une offre pour acheter les Coyotes afin de les relocaliser ailleurs!



«On me dit que les Coyotes ont eu toute une offre sur la table pour le club, avec une relocalisation en tête comme plan.

C'est encore prématuré (peut-être?).

Mais je mets à jour cette situation, ainsi que les mises à jour de l'expansion de l'Utah et d'Atlanta (soyez prêts ça s'en vient)!» - David Pagnotta

Et il ajoute ceci:

«Selon deux sources différentes et fiables, Smith aurait même proposé d'acheter les Coyotes pour une somme importante, bien au-delà des valorisations actuelles de Forbes et Sportico pour les Coyotes, et il serait prêt à couvrir les frais de déménagement en plus.

Que cette offre soit formellement écrite ou exprimée est sémantique, mais le prix global de cette offre serait inférieur aux frais d'expansion.»

En gros, il serait prêt à surpayer pour acheter les Coyotes, et il a offert beaucoup plus que ce que vaut réellement l'équipe.

Un énorme dossier à surveiller, mais ça se développe très rapidement.

De plus en plus, on dirait bien que les jours des Coyotes en Arizona sont comptés. Enfin, diront plusieurs!

Crédit et détails:


SONDAGE
7 Fevrier   |   2755 réponses
Une offre d'achat majeure a été déposée pour officiellement déménager les Coyotes de l'Arizona

Croyez-vous que les Coyotes seront encore en Arizona la saison prochaine?

Oui73026.5 %
Non202573.5 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub