Récapitulatif du dernier match du tournoi des recrues

Publié le 9 septembre 2018 à 20h37
PAR

Cet après-midi se déroulait le dernier match du tournoi des recrues des Canadiens contre celles des Maple Leafs au complexe Bell de Laval.

Malgré le score final de 4 à 2 pour l'équipe ontarienne, plusieurs joueurs ont su sortir leur épingle du jeu. C'est le cas notamment de Will Bitten et de Jesperi Kotkaniemi.

Les Leafs ont pris rapidement les devants par la marque de 2 à 0 lors d'une supériorité numérique de cinq minutes en début de première période. Mais les jeunes Habs n'ont pas lâché prise, assurant la réplique par la bouche des canons de Cole Fonstdat et T.J. Melancon. Le but victorieux appartient tant qu'à lui à Giorgio Estephan, qui a marqué en fin de troisième période. S'en est suivi un but dans un filet désert, clouant du même coup le cercueil des recrues du Canadien.

Un deuxième match plus convaincant.




Jesperi Kotkaniemi a, de son propre aveu, joué un mauvais premier match vendredi soir contre les Sénateurs. Il a su se reprendre aujourd'hui grâce notamment à son bon jeu défensif, ses succès au cercle des mises au jeu et sa passe sur le but de T.J. Melancon. Il a réussi plusieurs belles passes lobées, nous démontrant du même coup tout son talent de fabriquant de jeu. Pour terminer, sa fougue et son 2e effort ont créé deux supériorités numériques aux jeunes Canadiens.

Kotkaniemi n'est cependant pas le joueur s'ayant le plus démarqué. Il s'agit de Will Bitten, qui en a mis plein la vue. Le Franco-Ontarien a été de tous les combats cet après-midi. Il a été à l'origine de deux échappées de son équipe, dont une qui provoquait le but de Fonstdat. Il fut une véritable peste et a fait la vie dure à ses rivaux chaque fois qu'un contact se présentait. Son jeu en désavantage numérique a été exemplaire.

Il est à noter que les deux gardiens se sont démarqués dans cette rencontre. Zachary Bouthillier a volé un but certain à T.J. Melancon en deuxième période, avec une glissade parfaitement synchronisée lors d'un deux contre zéro. Quant à lui, Michael McNiven a sorti le bâton pour voler Roman Pucek d'un but certain en troisième période, gardant du coup son équipe dans le match.

Pour mettre une conclusion à ce tournoi des recrues, les jeunes Canadiens n'ont pas à rougir de leur performance d'aujourd'hui. Si ce n'était pas de leurs deux buts en avantage numérique, les Maple Leafs ne s'en seraient probablement pas si bien sorti. Les jeunes du Tricolore ont mené au chapitre des tirs au but avec 22 contre 16. De plus, les joueurs de Toronto étaient beaucoup plus expérimentés que ceux de Montréal. Ce sont deux défaites en deux matchs, oui, mais laissons les choses aller, puisque la progression entre le premier match et le deuxième fut très grande et belle à voir.
10 dernières chroniques
pub