Joël Bouchard accueillera Scherbak à bras ouverts!

Publié le 31 octobre 2018 à 9h17
PAR MATHIEU CHARBONNEAU

En ce jour d'Halloween, le Rocket est présentement au 7e rang de la division Nord de la AHL.

Sa fiche de 3-5-1 pourrait indiquer que la formation lavalloise en arrache depuis le début de la saison, mais ce n'est pas totalement le cas. Bien que certaines parties aient été difficiles pour la troupe de Joël Bouchard, l'équipe domine toutefois dans la plupart des parties qu'elle joue.

Laval, qui a accordé 25 buts depuis le début de la saison, est la 7e formation qui concède le moins de buts à l'adversaire. L'équipe est également excellente en désavantage numérique, elle qui se situe au deuxième rang dans cette catégorie grâce à une impressionnante moyenne de 92,5 % (seulement 3 buts alloués en 40 occasions). En regardant les statistiques défensives du Rocket, on remarque que la faiblesse de la formation n'est pas à ce niveau, bien que certain buts accordés par les gardiens aient été faibles.

C'est en attaque que le Rocket a de la difficulté. Avec seulement 23 buts comptés, Laval se classe au 27e rang dans cette catégorie. L'avantage numérique,  qui a un taux de réussite de 11,6 % (29e dans la AHL), n'est pas capable d'aider la formation. Le Rocket manque grandement d'opportunisme. En effet, l'équipe a lancé au total 305 fois au filet, mais n'a réussi à marqué que 23 buts (7,54 %).


Le meilleur marqueur du Rocket est Kenny Agostino, qui cumule 8 points (4 buts et 4 mentions d'aide) en 9 parties, ce qui le place au 51e rang dans la ligue. Il est suivi d'Alex Belzile (7 points), de Byron Froese (6 points) et de Brett Kulak (6 points). L'apport offensif des piliers de la formation n'est évidemment pas suffisant. C'est pourquoi Joël Bouchard accueillera certainement Nikita Scherbak à bras ouverts dans sa formation. Ce dernier, avec son talent offensif, pourrait relancer l'attaque du Rocket.

La saison passée avec le Rocket, Scherbak a cumulé 7 buts et 23 mentions d'aide pour 30 points en 26 parties. Il avait terminé au 5e rang des marqueurs du Rocket en jouant moins de la moitié des parties. Il faut espérer qu'il ne prendra pas trop de temps à se remettre dans le rythme de match. Le Rocket joue ce soir contre les Sénateurs de Belleville à la Place Bell, à Laval. L'équipe devra retrouver le chemin de la victoire rapidement si elle ne veut pas s'enliser davantage!

10 dernières chroniques
pub