SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Michael McCarron est en feu par les temps qui courent


PUBLICATION
Charles-Antoine Nicol
28 décembre 2018  (12h19)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS



En juin 2013, fort d'un parcours éliminatoire s'étant terminé au premier tour, le Canadien de Montréal possédait le 25e choix au total lors de cet encan.

Cette année-là, une grande majorité d'experts s'entendaient pour dire qu'avec des joueurs comme Nathan MacKinnon, Aleksandr Barkov, Jonathan Drouin et Seth Jones, ainsi qu'une profondeur digne de mention, la cuvée 2013 était une des meilleures depuis une dizaine d'années.
Or, à la lumière de cette information, il était permis pour les partisans du Tricolore d'espérer que Trevor Timmins puissent dénicher un jeune espoir avec un bon potentiel malgré son rang de sélection éloigné.
Au final, le département de recrutement chez le Bleu-Blanc-Rouge a décidé de jeter son dévolu sur un attaquant format géant de 6 pieds 6 pouces et 230 livres: l'Américain Michael McCarron.
Après cette sélection, Timmins avait affirmé en entrevue que son choix de premier tour était un projet qui allait prendre plusieurs saisons pour compléter son développement.
Près de six ans, deux saisons passées dans la OHL, 174 rencontres disputées dans la Ligue américaine et 69 autres dans la LNH plus tard, McCarron, maintenant âgé de 23 ans, est maintenant confiné avec le Rocket de Laval et ne semble plus cadrer dans les projets de la haute direction du CH.
Malgré ce soudain désistement de Marc Bergevin, cela ne semble pas affecter l'originaire du Michigan, lui qui continue de travailler fort voit ses performances se transposer sur la glace. Il est littéralement en feu par les temps qui courent!
Comme vous pouvez le constater, depuis le 25 novembre dernier, Michael McCarron accumule les points comme on ne l'avait jamais vu faire depuis qu'il a rejoint les rangs professionnels. Lors de cette séquence de douze rencontres, Big Mac totalise cinq buts et huit mentions d'aide en plus d'enregistrer un différentiel de +2.
Au moment d'écrire ces lignes, l'ancien champion de la Coupe Memorial avec les Generals d'Oshawa détient le deuxième rang chez les pointeurs du Rocket avec une récolte de 19 points en 3o rencontres. Par ailleurs, l'Américain a obtenu son 100e point en carrière dans la Ligue Américaine hier soir:
Disons qu'avec de telles performances, l'imposant attaquant droitier gagne des points pour un éventuel rappel par le grand club. Comme le souligne Marc-Olivier Beaudoin, verrait-on une lueur d'espoir pour Michael McCarron?
Bien qu'une grande majorité des experts et des partisans semblent plus que pessimistes à l'endroit de l'ancien choix de premier tour de l'équipe, il est toujours permis d'espérer.
En effet, considérant que la courbe de progression moyenne chez un athlète s'arrête à l'âge de 27 ans, McCarron a, en théorie, encore quatre années pour maximiser son potentiel.
Alors, si Joël Bouchard et son personnel d'entraîneurs donne le temps de glace nécessaire à McCarron pour s'améliorer, il ne serait pas fou de penser que l'Américain pourrait se tailler un poste de régulier dans le bottom 6 de la Sainte-Flanelle d'ici deux à trois saisons.
D'ailleurs, l'entraîneur-adjoint chez le Rocket, Alex Burrows, affirmait récemment qu'il voyait McCarron avec le CH d'ici peu.
Néanmoins, même si nous sommes optimistes, il ne faut pas non plus croire que Michael McCarron pourrait s'établir comme un joueur des deux premiers trios, car, soyons honnête, le #25 du Rocket de Laval n'a jamais possédé ce potentiel.
En carrière dans la LNH, McCarron a marqué deux buts et alimenté ses coéquipiers à six occasions, en plus de récolté 110 minutes de punition, le tout en 69 rencontres.
Avez-vous encore de l'espoir en ce qui concerne Michael McCarron?
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS