SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Les acquisitions de Marc Bergevin commencent à rapporter au CH!


PUBLICATION

27 mars 2019  (13h55)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

Nombreux ont été les experts et les partisans qui se sont interrogés sur la qualité des acquisitions de Marc Bergervin à la date limite des transactions.

À première vue, le DG du CH semblait être retombé dans le piège d'aller chercher des joueurs trop lents pour la nouvelle ligue nationale en Nate Thompson, Dale Weise et Christian Folin, et des joueurs qui n'étaient pas capables de faire leur place comme Jordan Weal et Brett Kulak.
Contrairement à Steve Ott, Dwight King, Andreas Martinsen et Brandon Davidson, qui deux ans plus tard n'évoluent tous plus dans la LNH, les acquisitions de cette année commencent à rapporter à l'organisation.
King avait récolté un but en 17 parties avec une fiche de -2, Ott une passe en 11 matchs avec une fiche de -2, Martinsen aucun point en 9 duels avec une fiche de -4 et Davidson deux passes avec une fiche de -3.
Ces acquisitions avaient fait couler beaucoup d'encre, mais pour les mauvaises raisons. Marc Bergevin avait alors essuyé la critique populaire à la suite des acquisitions peu coûteuses mais douteuses qu'il avait effectuées.
Deux ans plus tard, il refait quelques acquisitions très peu coûteuses, sauf que cette fois-ci il remporte son pari. En effet, jusqu'à maintenant, mis à part Dale Weise, les quatre autres acquisitions de Bergevin font du bon boulot.

Nate Thompson (avec un choix de 5e ronde), acquis des Kings de Los-Angeles contre le 4e choix du CH au prochain repêchage, compte maintenant six mentions d'aide en 21 matchs.
Son excellence dans le cercle des mises au jeu a permis au Canadien de s'améliorer sur cette facette cruciale du jeu et ainsi retirer un peu de pression de sur les épaules de Phillip Danault. Il a mis un peu de temps avant de s'adapter à son nouveau rôle et à ses nouveaux coéquipiers, mais comme le démontrent ses quatre mentions d'aide à ses cinq derniers matchs, il semble avoir retrouvé son aisance sur la patinoire.
De plus, Thompson est un bon vétéran, qui a tout de même 60 matchs d'expérience en séries éliminatoires (avec Tampa Bay, Anaheim et Los Angeles). Il est très utilisé en infériorité numérique. Avec Lehkonen, Byron, Danault, Thompson et Weal, l'entraineur-chef Claude Julien a la chance de pouvoir compter sur deux unités fiables.
Thompson est aussi un guerrier, habitué au style de jeu de séries, ayant évolué pour des équipes robustes comme LA et Anaheim. C'est un joueur de caractère comme Julien les aime. Loin d'être un redresseur de torts, il est tout de même capable de se tenir debout.
Jeudi dernier, quand Matt Martin commençait à provoquer tous les joueurs du CH, Thompson n'a pas semblé effrayé de se dresser devant lui. Malgré son style papier sablé, il a une vitesse suffisante pour ne pas être déclassé, et même pour créer quelques occasions offensivement.
Acquis en retour de Micheal Chaput, Jordan Weal n'est pas entré directement dans la formation après son arrivée. Il a vu Dale Weise profiter de plusieurs matchs pour se mettre en valeur.
Faute de réussir, Weal a pris sa place dans l'échiquier, même qu'actuellement, il obtient davantage de temps de jeu que Jonathan Drouin! Weal compte déjà six points, dont deux buts, à ses 11 premiers matchs avec le Tricolore. Sa vitesse cadre parfaitement avec le style de jeu du CH.
Il semble réussir là où Matthew Peca a échoué. Ce sont des joueurs qui se ressemblent beaucoup. Avec la blessure d'une durée indéterminée à Paul Byron, on pourrait bien voir Peca rejoindre Thompson et Weal sur le quatrième trio, qui va très bien par les temps qui courent. Deslauriers pourrait aussi effectuer un retour dans la formation.
Acquis en retour de Rinat Valiev et Matt Taormina, deux défenseurs de ligue américaine, Brett Kulak a aussi mis un peu de temps avant de s'adapter à son nouvel environnement, mais depuis deux mois, il joue de l'excellent hockey.
Il compte 14 points en 52 matchs, dont cinq buts, et affiche un différentiel de +10. Il compose la deuxième unité défensive en compagnie de Jeff Petry. Il connaît de très bons moments actuellement.
Il a certes mal paru lors de la défaite de 2-1 du CH aux dépens des Islanders de New York il y a deux semaines, mais sans la passe à l'aveuglette de Jonathan Drouin, il ne se serait pas retrouvé dans cette position.
Acquis en retour du constamment blessé David Schlemko et de Byron Froese, Christian Folin et Dale Weise apportent aussi au CH. Certes, le retour au bercail pour Weise n'a pas eu l'effet escompté.
Celui qui était tout heureux de revenir à Montréal ne semble plus être en mesure de suivre le rythme actuel de la LNH, mais il demeure tout de même une police d'assurance en cas de blessure.
Cependant, en 14 matchs, Folin apporte déjà davantage que Schlemko ne l'a jamais fait. Il compte quatre mentions d'aide et affiche un différentiel de +4. Il semble dans la bonne chaise sur le troisième duo de défenseurs en compagnie de Jordie Benn, qui a pu retourner de son côté naturel.
Avec l'arrivée de Folin, le CH peut compter sur autant de défenseurs gauchers que de droitiers. Mike Reilly devient donc à ce stade-ci le 7e défenseur de l'équipe
Bergevin n'aura peut-être pas frappé de coup de circuit à la date limite cette année, mais il a quand réussi à frapper quelques coups sûrs afin de remplir les buts!
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS