20:00
-
-
    

Les Blues réalisent un exploit hors du commun

Publié le 21 avril 2019 à 19h05
PAR

Les surprises se suivent dans cette première ronde des séries éliminatoires. Après que le Lightning et les Flames se soient fait éliminer de façon expéditive en première ronde, les Blues de Saint-Louis ont éliminé les Jets de Winnipeg lors du sixième duel entre les deux équipes au premier tour.

C'est un véritable conte de fées qui frappe la troupe de Craig Berube, alors que la formation du Missouri croupissait dans les bas fonds du classement de la Ligue nationale de hockey en janvier dernier.

Après un début de saison décevant, la formation a congédié son entraîneur-chef Mike Yeo à la fin du mois de novembre.

La descente aux enfers s'est poursuivie, mais l'arrivée de Jordan Binnington devant la cage des Blues de Saint-Louis a changé le visage de cette équipe.


En date du 1er janvier 2019, le club mené par les Tarasenko, O'Reilly et Pietrangelo occupait le dernier rang de la Ligue nationale de hockey avec une piètre fiche de 15-18-4 et une récolte de 34 points.

L'équipe a finalement cumulé une fiche de 28-8-5 dans les 41 dernières parties obtenant ainsi son laissez-passer pour la danse printanière avec Craig Berube derrière le banc.

Les experts doutaient énormément que la formation du Missouri réussirait à éliminer, au premier tour, les Jets de Winnipeg qui s'étaient rendus en finale de l'Ouest l'an dernier.

Finalement, la tenue de Jordan Binnington combinée au brio de Jaden Schwartz lors des matchs cinq et six a permis aux Blues de Saint-Louis de se qualifier pour le deuxième tour.

Cet accomplissement n'est pas anodin en soi, puisqu'aucune équipe n'avait réussi un tel tour de force.


Pour la première fois depuis 51 ans, une équipe qui était classée bonne dernière au 1er janvier a finalement remporté une ronde de séries éliminatoires.

Au deuxième tour, les Blues de Saint-Louis croiseront le fer avec les gagnants de la série entre les Predators de Nashville et les Stars de Dallas. La série est présentement menée 3-2 par les Stars.

Si les Golden Knights et les Stars venaient à éliminer les Sharks et les Preds, ce serait les quatre formations favorites qui se retrouveraient en vacances du côté de la Conférence de l'Ouest.

Ce serait la preuve, encore une fois, qu'une fois qualifiée pour les séries éliminatoires, tout peut arriver.
10 dernières chroniques
pub