Le destin de Holtby est directement lié à celui de Bobrovsky

Publié le 1 juin 2019 à 8h31
PAR
Depuis plusieurs mois déjà, on parle de l'autonomie du gardien Sergei Bobrovsky et du prochain contrat qui l'attend.

Plusieurs croient qu'il pourrait même se voir offrir autant d'argent que Carey Price, ce qui n'est pas banal. Aux dernières nouvelles, les Panthers seraient toujours favoris dans le derby Bobrovsky, eux qui ne comptent pas vraiment de gardien numéro un avec un Luongo vieillissant, et qui ont assez de marge de manoeuvre sous le plafond salarial.

Chose certaine, il y a un autre gardien qui sera très attentif au déroulement des négociations du cerbère des Blue Jackets. En effet, Braden Holtby a encore une saison restante à son contrat et il voudra certainement une augmentation significative.

Présentement, le gardien des Capitals empoche 6,1 millions de dollars par année, mais les problèmes des Caps reliés au plafond salarial devraient les empêcher de donner le salaire escompté par Holtby. Le contrat que signera Bobrovsky sera donc un bon indicateur de combien vaut Braden, et voici pourquoi :


Les deux gardiens présentent des statistiques presque identiques depuis le début de leur carrière respective. Bobrovsky a cumulé une moyenne de buts alloués de 2,46 avec un pourcentage d'arrêts de ,919 et 33 jeux blancs, en plus d'ajouter deux trophées Vézina.

Quant à lui, Holtby a bien fait aussi avec une moyenne de buts alloués de 2,47 ainsi qu'un pourcentage d'arrêts de ,918 et 35 jeux blancs. Il a raflé un trophée Vézina au passage.

Malgré cette ressemblance frappante entre les performances des deux hommes, Holtby a une petite longueur d'avance grâce à son travail en séries éliminatoires.

Rappelez-vous, l'an dernier, alors que les Caps avaient perdu leurs deux premiers duels éliminatoires avec Philipp Grubauer entre les poteaux. Holtby, qui n'avait pas connu une grande saison, avait su rebondir au bon moment et ainsi devenir un facteur important dans la conquête de la Coupe Stanley à Washington.

En carrière, Holtby présente des statistiques plus que respectables lorsque vient le temps de séparer les hommes des enfants. En hockey de printemps, le gardien des Capitals a une fiche de 48 victoires et 41 défaites, ayant maintenu une moyenne de 2,09 et un pourcentage d'arrêts de ,928. Fait non négligeable : sa moyenne de buts alloués et son pourcentage d'arrêts se classent respectivement aux 16e et 5e rang de tous les temps chez les gardiens en pareille situation.

Pour ce qui est de Bobrovsky, sa fiche est beaucoup moins reluisante. Pour commencer, il n'a remporté qu'une série, et c'est cette année. Ses chiffres parlent d'eux-mêmes, avec une fiche de 11 victoires et 18 défaites, une moyenne de 3,14 et un pourcentage de ,902.

10 dernières chroniques
pub