Le Canadien de Montréal pourrait perdre 7 jeunes joueurs dont deux surprises

Publié le 28 août 2023 à 17h11
PAR MATHIEU CHARBONNEAU

Lorsqu'un club de la LNH sélectionne un espoir, il acquiert les droits exclusifs sur ce joueur pendant une certaine durée, qui varie selon la région ou la ligue dont il est issu. Par exemple, les droits d'un joueur repêché dans le junior majeur canadien (LCH) appartiennent à un club de la LNH pour un maximum de deux ans. Si, après deux ans, l'équipe décide de ne pas recruter le joueur, celui-ci peut retourner au repêchage pour qu'une autre équipe le signe.

Or, en Europe ou dans la NCAA, une fois vos droits expirés au bout de quatre ans, vous devenez un joueur autonome capable de signer avec n'importe quelle équipe de la ligue, plutôt que de retourner au repêchage comme les joueurs de la LCH.

Vous trouverez ci-dessous la limite pour chaque région en matière de signature des espoirs:

Junior majeur canadien: 2 ans
NCAA: Après avoir terminé la dernière année d'études collégiales, généralement 4 ans.
Europe: 4 ans
Russie: indéfiniment


Sachant cela et voyant comment le Canadien a repêché aux cours des dernières années, il est normal que de nombreux espoirs quittent l'organisation après que le délai pour s'entendre avec le club soit expiré. Le site TSLH a récemment soumis une liste de sept joueurs qui devront s'entendre avec l'organisation très prochainement alors que leurs droits expireront à la fin de la saison 2023-2024.

Voici les 7 joueurs en question.

Blake Biondi (21 ans) Choix de 4e ronde en 2020
Jared Davidson (21 ans) Choix de 5e ronde en 2022
Cedrick Guindon (19 ans) Choix de 4e ronde en 2022
Petteri Nurmi (21 ans) Choix de 7e ronde en 2022
Ty Smilanic (21 ans) Choix de 3e ronde en 2020
Miguel Tourigny (21 ans) Choix de 7e ronde en 2022
Luke Tuch (21 ans) Choix de 2e ronde en 2020

La prochaine campagne de ces joueurs sera donc critique et ils devront impressionner assez l'organisation pour se mériter un contrat. Il est cependant certain que le CH ne s'entendra pas avec tous ces choix, il sera donc intéressant de voir comment Kent Hughes jonglera avec tout ça.

Le DG pourrait cependant, s'il n'offre pas un contrat d'entrée à l'un de ces joueurs, y aller avec une autre option. Comme il l'a fait avec Brett Stapley, qui était dans la même situation l'an dernier, il est possible de donner un contrat à un volet LAH au joueur afin de le tester dans le hockey professionnel. Cette stratégie avait également été faite avec Rafael Harvey-Pinard, Xavier Simoneau et plus récemment Miguel Tourigny.

Le défenseur québécois est passé par la Slovaquie l'an dernier avant de rejoindre les Canadiens pour la saison 2023-2024. La signature de ce pacte dans la LAH a repoussé l'expiration de ses droits au 1er juin 2024.

Des joueurs listés plus haut, je ne vois pas comment les Blake Biondi, Cedrick Guindon et Petteri Nurmi pourraient recevoir une quelconque offre de la part du CH. Une entente LNH ou même LAH est cependant fort possible pour les Jared Davidson, Ty Smilanic, Miguel Tourigny et Luke Tuch.

Quelles sont vos prédictions?
SONDAGE
28 Aout   |   1715 réponses
Le Canadien de Montréal pourrait perdre 7 jeunes joueurs dont deux surprises

Lequel laisseriez-vous aller?

Davidson37021.6 %
Smilanic55232.2 %
Tuch26715.6 %
Aucun des trois52630.7 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub