SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


L'avantage numrique du Canadien aura un tout autre visage ce soir

PUBLICATION

13 décembre 2018  (15h48)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

Plusieurs bonnes choses se sont produites chez le Canadien depuis le début de la saison.

L'attaque produit à un très bon rythme, Carey Price semble être redevenu à un niveau élite et le retour de Weber a stabilisé la défensive. Par contre, il y a aussi des choses qui vont mal, comme les mises au jeu et l'avantage numérique. En date d'aujourd'hui, le Tricolore est au 30e rang de la ligue avec un maigre pourcentage de réussite de 13,5%.
Claude Julien, qui prône habituellement la stabilité, n'a donc pas le choix de brasser ses cartes pour donner un regain de vie à son attaque à cinq, et c'est exactement ce qu'on a vu lors de l'entraînement matinal. Premièrement, après avoir subi la honte de se faire marquer un but lors de son propre avantage numérique, contre le Wild, l'entraîneur-chef a décidé de mettre deux défenseurs à la ligne bleue de la première vague, soit Shea Weber et Jeff Petry. Il s'agit, du même coup, d'une récompense pour le numéro 26 qui produit très bien depuis le début de la saison.
Évidemment, rajouter un défenseur sur la première vague indique qu'un attaquant devra céder sa place, et c'est la recrue Jesperi Kotkaniemi qui écopera. Il sera cependant au centre de la 2e vague avec Andrew Shaw, qui est remplacé par Gallagher sur la première vague, et Paul Byron, enfin. À la pointe, on y verra Tomas Tatar et Mike Reilly.

Pour Byron, il s'agit d'une belle promotion, son nom étant sur toutes les lèvres depuis un moment déjà quand on parle de solutions pour l'avantage numérique. Le petit attaquant a atteint le plateau des 20 buts lors des deux dernières saisons, il est explosif et il n'a pas peur de se mettre dans le traffic! C'est d'ailleurs en étant devant le filet adverse qu'il marque la plupart de ses buts.
Si le Canadien veut continuer de surprendre et se rendre, contre toute attente, aux séries éliminatoires, il devra trouver un moyen de toucher le fond du filet lors de l'avantage d'un homme. C'est connu, le jeu se referme en deuxième moitié de saison et les buts à cinq contre cinq ne seront plus suffisants. Espérons que Claude Julien aura la main heureuse avec ses nouveaux changements et que les nouvelles unités d'attaque à cinq pourront débloquer!
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS