SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


L'agresseur de Tom Wilson y va d'un geste, en apparence, très stupide


PUBLICATION
Charles-Antoine Nicol
7 décembre 2018  (12h46)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

Mardi dernier, les Golden Knights de Vegas recevaient les Capitals de Washington.

C'était la première fois que ces deux formations croisaient le fer depuis la toute dernière finale de la Coupe Stanley.
Peu de gens se souviennent de l'issu de la rencontre, qui s'est conclue par la victoire des locaux au compte de 5 à 3. Ceci s'explique certainement, car le réel fait saillant de cette rencontre est, sans l'ombre d'un doute, la sévère mise en échec que l'attaquant des Knights Ryan Reaves a asséné à l'attaquant des Capitals Tom Wilson:

Disons que Reaves était particulièrement fier de son coup. C'est que, dans le vestiaire après la rencontre, le pugiliste de 6 pieds 1 pouce et 225 livres y est allé d'une déclaration plus ou moins surprenante afin de commenter son geste qui lui a valu une expulsion de la rencontre. En effet, pour qualifier son infraction, le #75 de Vegas a affirmé que Tom Wilson  «était tombé comme un lion dans la jungle».
Admettons que cette affirmation, comme sa mise en échec, soit très discutable en ce qui concerne sa pertinence. Imaginez vous que Reaves ne s'est pas arrêté là.
Depuis cet incident, l'originaire de Winnipeg a pris part à une séance d'autographes privée organisée par  la compagnie Inscriptagraphs. C'est alors que Reaves a apposé sa signature sur le cliché des instants suivant sa charge adressée à Wilson lors de la rencontre de mardi. En plus de cela, on pouvait lire sur cette même photo la fameuse citation d'après-match en anglais  «He ran into a lion in the jungle».
À première vue, ce geste fait preuve d'une grande stupidité de la part de Ryan Reaves, mais il faut faire attention avant de lui lancer des tomates. En effet, il n'est pas impossible que l'ailier droit des Knights ait apposé son nom sans regarder le contenu du portait en question, puisqu'il a dû en signer plusieurs lors de cette séance. Ajouter à cela qu'il y ait une possibilité que la déclaration, parlant du lion, ait pu être annexé à l'instar de Reaves après que celui-ci ait participé à la dite signature.
Bref, les photos ont été détruites à la suite de cette «saga» et on ne devrait aucunement avoir conscience de ces clichés. Or, si Ryan Reaves a réellement signé cette photo en plus d'ajouter sa déclaration dans un réel but de narguer à nouveau Tom Wilson, il aura réellement dépassé les bornes.
Certes, le #43 des Caps est considéré comme un joueur salaud, mais il y a toujours des limites aux gestes de Ryan Reaves!
Que pensez-vous de cette situation?
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS