Déclaration percutante sur le Canadien: Tant que Chantal Machabée et Martin St-Louis seront les deux grosses têtes d'affiche, on ne gagnera pas beaucoup

Publié le 30 novembre 2023 à 21h01
PAR MATHIEU CHARBONNEAU

Après près du quart de sa saison de jouée, soit 21 parties, le CH a une fiche de 2-10-2 pour un cumul de 20 points. Si ces chiffres sont à première vue pour le moins positifs (dans le contexte de reconstruction), ils sont cependant moins bons que la saison dernière.

En effet, après 21 matchs en 2022-2023, le club avait une fiche de 11-9-1, bon pour 23 points. Ce retard comparativement à la saison dernière ouvre le questionnement de plusieurs concernant la progression de la reconstruction de l'équipe. Plusieurs pensent que le club ne progresse pas et la grogne commence à se faire sentir.

À ce sujet, l'ancien de la LNH, Philippe Boucher, a fait une déclaration qui fera assurément jaser. Selon lui, le CH ne gagnera pas tant que l'État-major du club sera plus gros que ses joueurs.

« Tant et aussi longtemps que Martin St-Louis et Chantal Machabée seront les deux grosses vedettes du Canadien de Montréal, on ne gagnera pas beaucoup de games de hockey, a souligné Boucher. [...] Je fais attention en le disant, car c'est deux personnes que je respecte beaucoup, mais on bâtit autour de qui à Montréal? C'est qui nos superstars? » - Philippe Boucher



Il est en effet vrai que le CH n'a pas de grosse pointure à la Connor McDavid ou Nathan MacKinnon. Sans dénigrer Nick Suzuki ou Cole Caufield qu'il aime beaucoup, Boucher pense qu'il prendra plus que ces deux joueurs afin de passer à une autre étape.

« C'est qui notre noyau qu'on veut bâtir autour à Montréal? C'est qui nos superstars? Moi je n'en vois pas beaucoup. J'adore Caufield, j'adore Suzuki, mais tant et aussi longtemps qu'ils seront incontestés sur le premier trio, premier avantage numérique avec Anderson comme bumper, on ne gagnera pas beaucoup de matchs de hockey à Montréal. » - Philippe Boucher

Selon plusieurs, Kent Hughes pourrait passer à la prochaine étape de sa reconstruction dès l'été prochain. En effet, le CH aura, à ce jour, plus de 15 M$ de jeu pour l'été 2024, avec seulement trois joueurs autonomes avec restriction à signer en Samuel Montembeault, Arber Xhekaj et Justin Barron. Ajoutons ici le contrat de Price qui pourrait encore aller sur la LTIR et le CH aura plus de 25 M$. Moins les quelques bonis de performances (+- 4M$), le CH pourrait avoir près de 11M$ de jeu (sans Price).

Ce jeu sous le plafond pourrait grandement aider le DG a acquérir sa grosse vedette, comme le dit Boucher. Si plusieurs rêvent de William Nylander, qui sera joueur autonome sans compensation l'été prochain, les possibilités pour Hughes seront grandes. Ce pourrait également être l'attaquant des Canucks de Vancouver, Elias Pettersson, qui sera dans la même situation de Nylander, ou même un joueur provenant dans une grande transaction.

Chose certaine, il manque en effet un joueur de renom à cette formation. Sans rien enlever à Suzuki et Caufield, ces derniers n'ont pas l'étoffe, à moins de preuve contraire dans les prochaines années, d'être des joueurs supers vedettes, reste à voir si ce sera bientôt ou pas!

SONDAGE
30 Novembre   |   1676 réponses
Déclaration percutante sur le Canadien: «Tant que Chantal Machabée et Martin St-Louis seront les deux grosses têtes d'affiche, on ne gagnera pas beaucoup»

Pensez-vous que le CH a besoin d'un joueur vedette afin de progresser dans sa reconstruction?

Oui145286.6 %
Non22413.4 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub