photo

UNE DÉCLARATION CHOC DE JONATHAN DROUIN

L'attaquant québécois Jonathan Drouin n'a pas mâché ses mots après la défaite des siens par la marque de 4 à 2 face aux Maple Leafs de Toronto mardi soir. Au lendemain de ce revers, le numéro 92 s'est exprimé devant les journalistes sur la nouvelle réalité des joueurs.



Le Québécois s'est dit déçu du manque d'ambiance dans le Scotiabank Arena. L'amphithéâtre où se tiendront les rencontres prévues dans la ville reine ne peut accueillir les partisans en raison des règles sanitaires fixées par la direction nationale de la Santé publique du Canada. Le commissaire Gary Bettman tenait tout de même à présenter des séries 2020 grâce à la télédiffusion sur les chaînes nationales au Canada et aux États-Unis principalement.


Le hockeyeur québécois qui a vécu sa première expérience s'est exprimé mercredi matin.

« Il n’y a pas d’ambiance, a souligné le Québécois, mercredi matin, lors d’une visioconférence. Il n’y a rien qui se passe. Il y avait plus d’ambiance dans mes parties Atome BB à Mont-Tremblant. C’est d’essayer de créer une énergie. D’habitude, tu as la foule avec toi, mais cette énergie n’est pas là. On passe à autre chose. Il faut trouver une façon d’avoir une énergie entre nous », a-t-il expliqué en entrevue devant les journalistes.

Jonathan Drouin évoluait aux côtés de Nick Suzuki et Joël Armia mardi soir. Le trio a connu quelques moments intéressants en zone offensive. L'intensité du Québécois était visible à quelques occasions.

Certes, les meilleures présences ont été celles avec l'avantage d'un homme. C'est ce qu'a avoué le Québécois.

« On est un trio avec de la vitesse et de l’intelligence, a expliqué Drouin. On l’a vu hier, c’est difficile d’embarquer dans un match après quatre mois. C’est nouveau avec les arénas comme ça. On sait qu’on peut être meilleurs qu’on l’a été hier. Pour nous, c’est vraiment juste la constance. On n’a pas beaucoup de temps pour regarder toutes les situations et corriger pleins de choses. C’est vraiment d’être prêts pour samedi. On a un bon test avec les Penguins. »

Samedi soir, les Canadiens de Montréal entameront leur périple en séries éliminatoires 2020. Pour l'occasion, le club dirigé par Claude Julien tentera de défaire les Penguins de Pittsburgh de Sidney Crosby dans une série 3 de 5. L'équipe gagnante accédera au prochain tour, alors que les perdants auront une chance sur huit de remporter le tirage au sort pour la loterie Alexis Lafrenière.
CARL ARMONI
29 JUILLET 2020  (14H18)