photo

UN SIGNE QUI DÉMONTRE QUE LES PENGUINS SEMBLENT DAVANTAGE PRÊTS QUE LES CANADIENS

On sait depuis quelques semaines déjà, advenant où le scénario de retour au jeu se concrétiserait dans la LNH, que le Canadien de Montréal ferait partie de ce nouveau format à 24 équipes et qu'il y affronterait les Penguins de Pittsburgh dans une série de qualification trois de cinq.



En attendant que cette confrontation ait bel et bien lieu, les joueurs à travers tout le circuit Bettman ont eu l'autorisation de s'entraîner en petits groupes sur la patinoire, dans le but de se délier les jambes avant le potentiel début des camps d'entraînement, qui devrait avoir lieu aux alentours du 10 juillet.

Des deux côtés, que ce soit à Montréal ou à Pittsburgh, des joueurs ont recommencé à patiner en vertu de la phase deux mentionnée dans le paragraphe précédent. Cela dit, semblerait-il que du côté de la formation de la Pennsylvanie, les choses soient prises davantage au sérieux, du moins, selon ce que rapporte plusieurs médias :


En effet, comme vous pouvez le constater, selon ce qu'a rapporté le site officiel de la LNH, ce sont plus d'une vingtaine de joueurs de la bande à Crosby qui ont recommencé à patiner sur la surface glacée du complexe d'entraînement de l'équipe, en préparation pour le retour au jeu. Du lot, on retrouve les meilleurs éléments du club, dont Crosby, Malkin, Letang et le gardien Matt Murray.

Comme il a mentionné au site web des Pens ce samedi, l'entraîneur de l'équipe, Mike Sullivan, ne pourrait être plus ravi de la tournure des événements au sujet de ses protégés :

« Je pense que ça démontre à quel point ils veulent s'investir. Je pense que nos gars voient vraiment cela comme une occasion de remporter une Coupe Stanley. Nous aimons le groupe que nous avons et je crois que les joueurs le réalisent eux-mêmes, ils s'apprécient. [...] Ils aiment jouer les uns pour les autres. Le degré d'engagement lors de ces séances optionnelles indique à quel point ils sont prêts à s'investir. »

« Je pense que le niveau d'implication démontré par les joueurs et le nombre de hockeyeurs qui sont présents ici en dit beaucoup. »


Bref, le vieil adage dit que le hockey se joue sur la patinoire et que tout peut arriver au cours d'un match. Cela dit, les Penguins semblent avoir pris une longueur d'avance sur le CH dans leur préparation, ce qui pourrait faire mal au club montréalais lors de l'affrontement entre les deux équipes.

Rappelons que lors des trois matchs entre les deux équipes cette saison, les hommes de Sullivan ont eu le dessus à deux reprises sur ceux de Claude Julien, l'emportant 3 à 2 en prolongation et 4 à 1. En cumulant ces trois joutes, on constate que Sidney Crosby et Tomas Tatar sont les meilleurs pointeurs de leur camp respectif, avec une récolte de trois points chacun. À noter toutefois que Crosby n'a participé qu'à un seul de ces affrontements, lui qui a été aux prises avec une blessure lors de la saison régulière.
CHARLES-ANTOINE NICOL
29 JUIN 2020  (11H49)