photo

UN RETOUR SUR LA GLACE POUR MARK MESSIER

Alors que la population mondiale se dirige tout droit vers l'une des pires récessions économiques qu’elle aura connues en raison de la paralysie totale apportée par la COVID-19, plusieurs personnes tentent de contribuer financièrement.

C’est le cas de Mark Messier, qui participera à un match amical afin d’amasser des fonds au profit de Feeding America, Meals on Wheels, World Central Kitchen et No Kid Hungry. La rencontre aura lieu au Madison Square Garden à une date qui reste à être déterminée.



L’ancien capitaine des Rangers de New York affrontera, avec d’autres membres de l’édition championne des Rangers de 1994, 20 personnes qui ont offert 120 500 dollars dans une vente aux enchères destinée aux organismes cités plus haut. En plus de Messier, les gens pourront notamment voir à l’oeuvre Brian Leetch, Mike Richter et Adam Grave.

« Nous tentons de contribuer comme nous le pouvons pour aider. Quelqu'un est arrivé avec l'idée de se réunir, ce qui serait évidemment plaisant pour nous, mais qui le serait également pour les gens qui seront en mesure de jouer contre nous », a mentionné Messier au journaliste Tom Gulitti.

L’homme de 59 ans, qui a porté l’uniforme des Rangers pendant dix saisons, a toujours gardé une place importante pour cette ville. C’est pour cette raison qu’il suit avec attention ce qui se passe à cet endroit, qui est parmi les plus touchés par la pandémie actuelle. La façon dont les New-Yorkais s’unissent pour faire face à la situation l’impressionne.

D’ailleurs, cette entraide lui rappelle un autre événement alors qu’il jouait pour les Rangers, soit les attentats terroristes du 11 septembre 2001. À la suite de la destruction du World Trade Center, Messier a été témoin du même genre de solidarité de la part des résidents de Manhattan.

« Je pense qu'en général, lorsque quelque chose survient, les gens sont plus que disposés à tendre la main et à collecter des fonds, ou à sensibiliser et à faire tout ce qui est nécessaire pour passer au travers. […] Nos premiers répondants et les personnes qui travaillent dans les hôpitaux, c'est incroyablement décourageant avec ce qui se passe, mais c'est également inspirant de voir comment ces gens se serrent les coudes dans ces situations », a-t-il indiqué.

Le membre du Temple de la renommée du hockey reconnaît qu’il devra s’entraîner sur une patinoire avant de pouvoir faire cette rencontre. Malgré qu’il soit toujours actif hors glace, ce n’est pas la même chose que de remettre des patins.

Au cours de ses 25 campagnes dans le circuit Bettman, le joueur de centre a disputé 1756 parties, amassant au passage 1887 points. Il a également remporté la Coupe Stanley à six reprises.

Crédit : NHL.com
MAXIME GRONDIN
21 MAI 2020  (15H33)