VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY                     
VIDÉOS        QUIZ        POOL                        MEMBRE
Super Hockey Pool
photo

UN DÉTAIL PRÉCIS IMPRESSIONNAIT JOSH ANDERSON AVANT D'ARRIVER À MONTRÉAL

Chez le Canadien, bien du sang neuf arrivera pour la saison 2020-2021 et plusieurs des nouveaux venus se sont adressés au public sur Habs TV, où le Canadien publie des vidéos de leurs joueurs. Dans le cadre du segment « Demande à Josh », l'attaquant reçu en retour de Max Domi a répondu à plusieurs questions des partisans.

D'abord, on lui a demandé de nommer un ancien du Canadien avec qui il aurait aimé jouer. Il avait bien sûr l'embarras du choix, mais il s'est tourné vers les frères Mahovlich, deux joueurs marquants du CH dans les années 70. Ce sont aussi deux joueurs natifs de l'Ontario, tout comme le nouveau numéro 17 du Tricolore.





De plus, une question intéressante a retenu l'attention, alors qu'on lui a demandé ce qui l'impressionnait le plus chez le Canadien de Montréal avant qu'il fasse partie de l'organisation. L'ailier droit a répondu qu'il adorait la passion des partisans ainsi que l'ambiance du Centre Bell durant les matchs.

« De venir au Centre Bell en tant que visiteur et de sauter sur la glace, et de voir tous les partisans devenir intenses, c'est très cool. Alors d'être de l'autre côté de la glace et aller chercher un but ou une victoire, je suis impatient de vivre ça. » On voit à quel point ce n'est pas tous les joueurs qui cherchent à éviter le marché montréalais, surtout lorsque l'on sait que plus jeune, Anderson avait choisi d'assister à un match de séries Canadien-Penguins au Centre- Bell en 2010.



Fan des Chiefs de Kansas City, club du célèbre Québécois Laurent Duvernay-Tardif, il se dit aussi un passionné du golf. L'attaquant, contrairement à Jake Allen ou Tyler Toffoli, n'a pas mentionné de joueurs en particulier du CH qui l'aurait contacté en premier, puisque ses nouveaux coéquipiers ont été nombreux à lui écrire en même temps.

Pour voir l'entretien en entier, c'est ici :

MATHIEU BOUCHARD-RACINE
25 NOVEMBRE 2020  (19H10)