photo

UN AUTRE JOUEUR SE CONFIE SUR LE RETOUR AU JEU!

Depuis le tout début des démarches entreprises pour le retour au jeu, on multiplie les opinions du côté des joueurs, qui vont dans les deux sens. Au final, on constate que les joueurs veulent jouer, mais le chemin pour y parvenir est fort compliqué.

Les joueurs, dont Marc-Édourd Vlasic, David Perron, Phillip Danault, Carey Price et Anthony Mantha, se sont livrés de manière positive ou non, et cette fois, le joueur russe Artemi Panarin s'est livré d'une toute autre manière, en mentionnant l'aspect financier qui profite trop aux propriétaires, selon lui.



Il s'inquiète évidemment de la santé de tous dans cette histoire, mais il a également montré son inquiétude face à un problème qui doit absolument être tenu en compte dans d'éventuelles négociations. Il s'est d'abord exprimé en disant que les joueurs payaient depuis une vingtaine d'années un dépôt fiduciaire servant à protéger les revenus des propriétaires des équipes.

Cette forme de taxe paraît normale, car les revenus de ces propriétaires ne sont pas toujours garantis. On en a la preuve avec cette pandémie qui frappe économiquement partout. Toutefois, l'ailier des blue shirts n'apprécie pas vraiment ce frais offert, car la pandémie montre que ce montant retenu ne sert en fait à pas grand chose.

En effet, malgré cette pandémie, qui est censée être la raison de l'existence de ce dépôt, les capitaux des différents propriétaires de la LNH augmentent à un rythme continu. C'est ainsi que l'ancien vainqueur du trophée Calder remet en question la pertinence du dépôt fiduciaire à payer. Il souhaiterait donc que de nouvelles discussions aient lieu en ce sens entre l'AJLNH et la LNH, même si les décisions à prendre entre eux se font déjà nombreuses.

Le coéquipier de Mika Zibanejad et Kris Kreider a également indiqué avoir très hâte d'aider son équipe face aux Hurricanes de la Caroline. Il a terminé ses écrits en appuyant l'idée de voir le Madison Square Garden recevoir des matchs de hockey dans les prochaines séries. Il souligne le bien financier qu'obtiendrait la ville de la grosse pomme.

En bref, c'est un autre témoignage fort intéressant venant d'un joueur de la LNH, alors qu'il est allé vers un point peu abordé, mais qui devrait l'être davantage. Reste à voir si l’AJLNH voudra réellement discuter de cette aide financière aux patrons.



Crédit: Artemi Panarin sur Instagram
MATHIEU BOUCHARD-RACINE
25 JUIN 2020  (19H48)