photo

UN ANCIEN DG DU CH A CONSEILLÉ MARC BERGEVIN

Quand on regarde les critiques adressées à Marc Bergevin, certaines concernent son repêchage, et plus particulièrement le manque de joueurs québécois choisis. Comment se fait-il que le Lightning « vole » autant de talent de chez nous? Pourquoi le CH ne repêche-t-il pas les Marchessault, Barré-Boulet et Gourde alors qu'ils jouent dans la LHJMQ? Des questions qui restent sans réponse, mais un ancien directeur général du CH avait prévenu Bergevin que des critiques allaient survenir sur ce thème.



Serge Savard s'est entrenu avec l'actuel directeur général du CH pour le conseiller sur la situation des Québécois. « J’avais dit à Marc Bergevin lorsqu’il avait été engagé que les amateurs vont te laisser gagner en anglais, mais ils ne te laisseront pas perdre. Si tu perds, il va t’être reproché de ne pas avoir repêché au Québec », a-t-il précisé.

Savard est d'avis que le tricolore est moins attiré vers les joueurs de la province depuis le départ des Nordiques pour Denver, il y a aujourd'hui 25 ans. « S’il y avait une compétition, je peux vous garantir que les bons joueurs francophones, on ne les laisserait pas passer. Le Canadien est tout seul dans son marché, donc il y a peu de reproches pour le nombre de joueurs québécois dans l’équipe », a-t-il relevé.

Il s'est également prononcé sur la nouvelle formule à 24 équipes adoptée par la LNH vendredi dernier. Il mentionne qu'avec un Carey Price en santé, tout est possible pour la Sainte-Flanelle.

Crédit : RDS
PABLO HERRERA
25 MAI 2020  (22H55)