photo

TREVOR TIMMINS DOIT CESSER DE TOURNER LE DOS À LHJMQ

Au début d'octobre, Trevor Timmins en sera déjà à son 18e repêchage avec le Canadien. Le but de cet article n'est pas de tourner le fer dans la plaie des partisans des Glorieux, ni de ressasser les erreurs monumentales de recrutement du passé. La liste est longue et nous en convenons tous.

Le jour de son embauche, Marc Bergevin a été très clair : « À talent égal, nous repêcherons toujours le gars de chez nous ».

Ce n'est rien de nouveau et cela aurait toujours dû être le cas. D'ailleurs, qu'en est-il de cette pratique depuis l'entrée en scène de Timmins en 2003 et voit-on une amélioration sous le règne de Marc Bergevin depuis le repêchage de 2012?

Nous avons relevé pour vous chacun des repêchages depuis 2003 afin de retrouver des joueurs de la LHJMQ sur lesquels le Canadien a levé le nez.

2003 : Le CH opte pour un joueur de la LHJMQ (Cory Urquhart) avec le 40e choix. Avec un peu plus de flair, il aurait sans doute préféré Patrice Bergeron 45e ou Corey Crawford 52e. Il aurait aussi pu laisser passer Christopher Heino-Lindberg avec le 177e choix et y aller avec Bruno Gervais, qui est sorti 182e.

2004 : Rien d'important à signaler

2005 : Peut-on vraiment contester la sélection de Guillaume Latendresse 45e au lieu de Kris Letang 62e?

2006 : Le CH sélectionne David Fisher 20e, tandis que Claude Giroux ira rejoindre les Flyers deux rangs plus tard... Ouch! Ben Maxwell est repêché au 49e rang alors que Brad Marchand sortira 71e... un autre ouch! Tant qu'à y être, pourquoi ne pas avoir opté pour Mathieu Perreault repêché 177e au lieu d'un dénommé Pavel Valentenko au 139e rang.

2007 : On ne cherchera pas de bibittes ici. Le CH a quand même sélectionné McDonagh, Paciorretty et Subban cette année-là.

2008 : Les cinq joueurs repêchés par Montréal n'auront jamais joué dans la LNH. Qui dit mieux? Les noms les plus connus provenant de la LHJMQ lors de cette année sont Jake Allen, Marco Scandella et Mark Barberio.

2009 : Louis Leblanc des Lancers d'Omaha est sélectionné au 18e rang par Montréal à Montréal... Joonas Nattinen 65e, Mac Bennett 79e et Alexander Avtsin 109e sont, entre autres, aussi repêchés par le CH cette année-là. Au combiné des encans de 2008 et 2009, 13 joueurs entreront dans la famille tricolore mais seulement trois joueront au moins une partie dans la grande ligue. David Savard 94e et Mike Hoffman 130e nous font rougir de honte.

2010 : C'est l'année de Jarred Tinordi 22e et de Brendan Gallagher 147e. Au Québec, ce n'est pas une grosse cuvée, les noms les plus connus étant Michaël Bournival 71e, Michaël Chaput 89e et Louis Domingue 138e.

2011 : La seule et unique fois que Trevor Timmins pige dans la LHJMQ avec son choix de première ronde. Il jette son dévolu sur Nathan Beaulieu des Sea Dogs de St-John avec le 17e choix au total. Le grand oublié de cet encan est Ondrej Palat des Voltigeurs de Drummondville, qui sera sélectionné 208e par le Lightning. À noter qu'à part Beaulieu, les six autres joueurs repêchés en 2011 totalisent 13 parties jouées en carrière. Ce n'est pas rose du tout!

2012 : Le seul oublié notoire est Cédric Paquette 101e au lieu de Brady Vail 94e.

2013 : C'est l'année des McCarron, De La Rose et Fucale avec les choix 25, 34 et 36. Le CH repêche la moitié de ses joueurs au Québec en 2013, seul Sven Andrighetto 86e parviendra à jouer dans la LNH. Antony Duclair 80e et Ryan Graves 110e auraient sans doute fait l'affaire.



2014 : C'est l'année de Scherbak 26e. Le meilleur choix du CH cette année-là sera sûrement Jake Evans 207e. Samuel Blais, champion de la Coupe Stanley en 2019 avec les Blues a été sélectionné au 176e rang.

2015 : Le CH préfère Noah Juulsen au 26e rang à Anthony Beauvillier 28e. À noter la sélection de Conor Garland des Wildcats de Moncton au 123e rang par les Coyotes. Un choix qui pourrait s'avérer payant pour l'équipe de l'Arizona.

Nous allons nous arrêter ici car il est encore trop tôt pour juger les années 2016 et suivantes. Une chose est certaine, le Canadien avec Trevor Timmins en tête, aurait tout intérêt à venir piger des « gars de chez lui » dans « sa cour ». Avec quatre choix dans les 57 premiers, l'occasion est belle de mettre la main sur des joueurs comme Dawson Mercer, Hendrix Lapierre, Justin Barron, Mavrik Bourque, Jérémie Poirier, Lukas Cormier et bien d'autres.

Crédit : Hockeydb
ERIC GINGRAS
24 SEPTEMBRE 2020  (16H23)
promo
QUIZ SUR HABS&LNH
image
Quel est le nom original de la série 90210?
BEVERLY HILLS
MALIBU
MIAMI
NEW YORK