photo

TOURNOI À 24 ÉQUIPES : LA LIGUE NATIONALE NE SERAIT PAS INTÈGRE SELON MATT DUCHENE

Depuis l’arrêt des activités de la Ligue nationale de hockey en mars dernier, de nombreux scénarios de reprise ont circulé dans les médias. Durant cette période, les dirigeants se sont penchés sur la possibilité des matchs à huit clos et en terrains neutres sans toutefois aboutir à un plan définitif. Tout récemment, le plan d’un tournoi qui contiendrait 24 équipes a été mis sur la table. Si ce dernier ferait le bonheur de certains joueurs, d’autres remettent en question l’intégrité de la ligue face à cette éventualité.



C’est le cas de Matt Duchene qui en était actuellement à sa première campagne avec les Predators de Nashville. L’attaquant n’est pas contre l’idée de reprendre là où la saison régulière s’est arrêtée ou encore de tenir des séries éliminatoires, mais selon ses dires, la LNH se doit d’être fidèle à son format habituel. Et ce, même si cela signifie des injustices pour les organisations qui n’auront pas de chances équitables de se qualifier.

« En premier lieu, ça doit être sécuritaire, pour les joueurs, les entraîneurs, les employés », a-t-il indiqué, dans une entrevue accordée à la radio du réseau Sportsnet. « On ne peut pas prendre le risque que quelqu'un attrape ce virus. Ce sera notre plus gros défi comme pour n'importe quel autre sport. Les gars ont des familles, de jeunes enfants. Je pense qu'il ne faut pas placer le sport et son côté affaires avant ça. »

Pour le joueur de centre, remporter la Coupe Stanley implique énormément de sacrifices et d’efforts tout au long de la saison régulière en plus des 20 parties additionnelles que comportent les séries éliminatoires. Le principal intéressé doute toutefois que la formule traditionnelle soit maintenue si la Ligue nationale décide d’aller de l’avant avec ce scénario.

« Évidemment, il n'y a pas de façon juste de déterminer qui devrait y participer ou non parce que la saison n'a pas été jouée en entier, mais disons qu'il y aura des perdants dans tout ça, a-t-il poursuivi. J'aimerais que ça soit traditionnel. Des séries à 16 équipes, avec des quatre de sept, peut-être en jouant plus fréquemment parce que les gars vont être reposés. »

Le joueur de 29 ans croit que le circuit Bettman manquerait d’intégrité en procédant ainsi, mentionnant au passage qu’il ne voulait pas d’une Coupe COVID. Surtout si le retour au jeu était en quelque sorte précipité pour une question d’argent. En ce qui concerne les Predators, la formation du Tennessee était en bonne voie de participer aux éliminatoires avant l’interruption causée par la pandémie. Il est donc logique que Duchene cherche à ne pas défaire tout le travail accompli en début de saison.

Crédit: TVA Sports
Êtes-vous pour ou contre un tournoi impliquant 24 formations?
ANNIE C.
19 MAI 2020  (22H11)