photo

SI C’ÉTAIT À REFAIRE, PETER DEBOER NE CHANGERAIT RIEN

Les Golden Knights de Las Vegas n’étaient pas tellement loin de répéter l’exploit qu’ils ont réalisé en 2018, soit celui de se rendre en finale de la Coupe Stanley. Toutefois, ils ont perdu le 5e match de la finale de la Conférence de l'Ouest pour mettre fin à leur parcours dans la bulle.

La formation du Nevada a fait sensation en remportant 10 de ses 12 premiers matchs d'après-saison. L’un des joueurs des Golden Knights, Reilly Smith, a même qualifié qu’il s’agissait probablement de la meilleure et la plus compétente des équipes dont il a fait partie, et pendant près de la moitié des éliminatoires, il faut dire qu’il s’agissait d’une organisation avec un potentiel élevé.

Cependant, la controverse de gardiens de but est venue porter ombrage aux succès de la troupe de Peter DeBoer. Deux jours après l’élimination de sa formation, l’entraîneur-chef continue de faire face à des questions concernant l’avenir de ses deux cerbères. À ce sujet, le pilote des Golden Knights a mentionné qu’il ne changerait rien aux choix qu’il a fait. Incluant celui de préférer Robin Lehner plutôt qu’à un détenteur de trois bagues de la coupe Stanley en Marc-André Fleury.

« C’était une décision difficile, mais je ne regrette pas ce choix, a-t-il mentionné. Robin a joué à un niveau d'élite, et Fleury a joué à un très bon niveau. »

Selon les dires de l’ancien entraîneur des Devils du New Jersey et des Sharks de San Jose, cette décision était purement et simplement basée sur le fait que Robin Lehner offrait un meilleur rendement. Il a également laissé sous-entendre qu’il aurait favorisé Fleury si ses deux portiers avaient montré un niveau de jeu similaire, par respect pour lui.



Dès le moment où Fleury a débarqué à Vegas dans le cadre du projet d'expansion, il a été étiqueté comme le héros de la franchise, et il les a menés à la finale de la Coupe Stanley à la toute première année de la concession. Mais maintenant, il y a la possibilité réelle d'une rupture, et dans le coeur des partisans, elle ne fait aucun sens.

Crédit: TVA Sports
ANNIE C.
16 SEPTEMBRE 2020  (21H16)