VIDÉOS        QUIZ        POOL                     
VIDÉOS        QUIZ        POOL                        MEMBRE
radio marqueur
photo

SACRIFIER ALEXIS LAFRENIÈRE POUR ACQUÉRIR JACK EICHEL?

21 fév 2021 à 17h55      CARL ARMONI
Le changement d'air peut parfois être bénéfique pour certains joueurs qui vivent des ralentissements offensifs ou encore ceux qui n'arrivent pas à amener leur club à un autre niveau. Le journaliste du New York Post, Larry Brooks, a abordé l'éventualité selon laquelle les Rangers de New York seraient intéressés à acquérir le centre américain Jack Eichel d'ici la fin de la saison.

Pour cela, le prix à payer serait colossal. Selon le journaliste d'expérience, il parle même d'y inclure le Québécois Alexis Lafrenière et peut-être Mika Zibanejad aussi.


Après une disette de 12 parties sans avoir touché le fond du filet, le Suédois Mika Zibanejad a marqué un but dans un filet désert samedi dans la victoire des siens par la marque de 4 à 1. Malgré ce but, l'attaquant a bien mal paru sur le but marqué par le Russe Dmitri Orlov. Il a perdu son joueur en couverture. Selon Brooks, un tel manquement défensif aurait été sanctionné auprès d'un joueur de troisième ou quatrième trio comme Julien Gauthier. Dans le cas de Zibanejad, son statut de premier centre lui a donné un peu de lousse.

Avec un maigre total de 2 buts et 4 points cette saison, il est difficile de comprendre ce qui s'est passé avec le Suédois qui avait terminé la dernière campagne sur les chapeaux de roues, inscrivant 23 buts à ses 22 derniers matchs pour finalement terminer sa saison dans le club des marqueurs de plus de 40 filets avec 41.

De son côté, Alexis Lafrenière n'a pas connu les débuts escomptés avec les Rangers de New York. Placé aux côtés des attaquants Mika Zibanejad et Artemi Panarin samedi, l'attaquant a semblé retrouver sa touche offensive, inscrivant un magnifique but devant la cage de Vanecek.


Tout comme Zibanejad, il s'agissait de son deuxième filet de la saison. Il va de soi que les attentes sont beaucoup plus élevées du côté des partisans des Rangers sans parler de l'entraîneur-chef David Quinn. La situation entourant Mika Zibanejad semble peser lourd dans le vestiaire, selon Brooks.

À sa dernière année de contrat, le Suédois s'attendait à signer un lucratif pactole de plusieurs saisons qui lui aurait permis d'empocher une coquette somme annuelle de 8 à 9 millions de dollars. Ce sont du moins les exigences fixées par ce dernier. Un premier centre qui inscrit 41 buts en plus d'avoir raté un certain nombre de parties, ça semble honnête. Ici, c'est la durée du contrat qui blesse. Zibanejad voulait une entente sur sept ou huit ans. Les Rangers de New York ne semblaient pas prêts à lui donner durant la période estivale.

Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. D'abord, il semblerait que le joueur de centre ait vécu une certaine frustration quand l'organisation a décidé de ne pas lui donner le titre de capitaine de l'équipe à la fin de la dernière campagne. Quelques mois plus tard, le Suédois a été infecté par la COVID-19. Il semble évident qu'il n'a pas retrouvé toute sa forme d'antan. Son souffle semble court. Est-ce que les séquelles de la COVID-19 pourraient être liées à cette baisse de régime?

Ce n'est pas impossible quand on écoute le récit du défenseur des Sabres de Buffalo Rasmus Ristolainen, lui qui a raconté à un média finlandais qu'il avait eu peur de mourir du coronavirus. Mika Zibanejad n'est pas le reflet du joueur de la dernière saison pour le moment. La saison est encore jeune, mais il devra élever son jeu d'un cran s'il espère faire sauter la banque.

Il deviendra joueur autonome sans compensation cet été. Il va de soi que l'attaquant s'attend à faire sauter la banque, et si ce n'est pas avec les Rangers, ce sera avec une des 30 autres formations de la LNH. Dans ce cas, les Rangers devraient donc trouver un centre numéro un. Le deuxième centre de l'équipe, Ryan Strome, n'a guère été impressionnant lui non plus en ce début de campagne. Il n'a tout simplement pas l'étoffe d'un premier centre pour l'instant. Son contrat sera à renégocier à l'issue de la saison 2021-2022. Voilà qui compliquera le travail de l'organisation!

C'est ici que le journaliste Larry Brooks a lancé un ballon de plage dans la sphère hockey. Le capitaine et centre numéro un des Sabres de Buffalo Jack Eichel pourrait régler le problème des Rangers. Pourquoi un des meilleurs joueurs offensifs du circuit serait sur le marché des transactions?

À priori, ça ne semble faire aucun sens. Après les explications de Larry Brooks, l'idée pourrait faire son chemin. Avec un contrat de 10 millions par saison, les Sabres de Buffalo devront prendre des décisions dans les prochaines années. Plusieurs jeunes joueurs talentueux arrivent à la fin de leur contrat de bénévolat prévu par la LNH. Ces joueurs empochent 5, 6 ou 7 millions par saison : Rasmus Dahlin, Henri Jokiharju, Brandon Montour, Jake McCabe, Taylor Hall, Sam Reinhart, Eric Staal, Tobias Rieder, Riley Sheahan, Carter Hutton et Linus Ullmark. Leurs contrats viendront tous à échéance à la fin de la saison.

Si certains joueurs peuvent être sacrifiés dans ce lot, le noyau de l'équipe devra être préservé. L'heure des décisions sera difficile pour le directeur général des Sabres de Buffalo. Est-ce qu'une transaction majeure pour lui convenir?

C'est ce que croit Larry Brooks. Il va de soi que l'organisation new-yorkaise devra payer un prix fort pour acquérir l'Américain Jack Eichel. D'abord, Alexis Lafrenière devra faire partie de la transaction. Même si le Québécois n'a pas connu les débuts escomptés, il pourrait s'avérer un atout majeur à court et moyen terme en raison de son potentiel offensif et les modalités de son contrat. Il ne compte pour 925 000 $ sur la masse salariale. À cela, on pourrait même ajouter Mika Zibanejad avec une prolongation de contrat de quelques années.

Malgré cela, le salaire des deux joueurs ne devrait pas atteindre celui de Jack Eichel. Les Rangers de New York pourraient mettre la main sur ce fameux premier joueur de centre. Imaginons Jack Eichel et Artemi Panarin sur une vague en avantage numérique. De quoi faire frémir les partisans de la Big Apple!

L'opération médiatique autour de Jack Eichel pourrait se désagréger à Buffalo. Après cinq campagnes dans l'uniforme des Sabres, son équipe ne s'est toujours pas qualifiée pour les séries éliminatoires. Son implication dans sa zone cause des maux de tête à tous les entraîneurs qui ont croisé son chemin. En gros, c'est une copie conforme du Russe Alexander Ovechkin en début de carrière. Faut-il abdiquer sur cet aspect?

À 24 ans, il y a encore beaucoup d'espoir pour en faire un centre complet. Toutefois, une transaction l'impliquant n'est pas impossible. Le gain pourrait être colossal pour les Sabres de Buffalo, eux qui comptent sur de bons jeunes joueurs. Le potentiel demeure élevé à Buffalo. Il ne manque pas grand chose pour en faire une équipe dangereuse.

Il faut dire que les mauvais contrats octroyés à Jeff Skinner et Kyle Okposo ont de quoi hanter les nuits des dirigeants de l'équipe. À eux seuls, ces deux attaquants représentent 15 millions de dollars de la masse salariale de l'équipe. Skinner a accumulé une mention d'aide en 14 parties, alors que Kyle Okposo est toujours à la recherche d'un premier point cette saison, lui qui a disputé neuf parties jusqu'à maintenant.
Est-ce que les Rangers devraient échanger Mika Zibanejad et Alexis Lafrenière pour obtenir les services de Jack Eichel?
QUIZ SUR HABS&LNH
500$ À GAGNER
image
Combien y a-t-il de neurones dans notre cerveau?
ENVIRON 100 MILLIARDS
ENVIRON 150 MILLIARDS
ENVIRON 200 MILLIARDS
ENVIRON 50 MILLIARDS