photo

REPÊCHAGE D'EXPANSION 2021 : QUI DU CH QUITTERA POUR SEATTLE?

Trente équipes, ce n'était pas assez pour la Ligue nationale de hockey! Las Vegas et Seattle ont donc vu l'opportunité de voir un club de hockey professionnel s’établir dans leur ville. La ville des casinos et ses Golden Knights ont été les vedettes de la saison 2017-2018, grâce au conte de fée qu’ils ont vécu en finale de la Coupe Stanley.

Les joueurs Marc-André Fleury, James Neal et Jonathan Marchessault, pour ne nommer que ceux-là, leur ont été offerts sur un plateau d'argent et ils se sont payé la tête des Kings, des Sharks et des Jets lors des trois premières rondes.



L'équipe de George McPhee avait privé le Canadien cette année-là d'un certain Alexei Emelin, robuste défenseur. À la ligne bleue, le Tricolore avait protégé Shea Weber, Jeff Petry et Jordie Benn et le défenseur russe a quitté sur le coup. À environ un an du prochain repêchage d'expansion de Seattle, qu'arrivera-t-il au CH dans cette histoire? Marc Bergevin et ses complices pourront protéger sept attaquants, trois défenseurs et un gardien.

The Athletic a donné son opinion sur le joueur qui quittera chacune des formations. Les noms de James Van Riemsdyk, Josh Bailey, TJ Oshie et Matt Murray sont les plus grandes vedettes de la formation imaginée par le média, le nom de Ben Chiarot étant celui dans la case du Canadien. C'est ce que croit Arpon Basu de The Athletic.



Il a ajouté que Philip Danault, Jeff Petry, Thomas Tatar, Arturri Lekhonen et Joël Armia sont des noms qui pourraient être révélés avec le chandail vert de l'équipe de l'Ouest américain.

Il a estimé le nom de ces joueurs, car le fait que leur contrat vient à échéance et pourrait éventuellement être prolongé vient brouiller les cartes et permettre l'arrivée à Seattle d'un joueur régulier important. « Tatar, Danault, Armia et Petry ont tous des contrats qui viennent à échéance en 2021, a dit le journaliste. En supposant que quelques-uns soient prolongés, cela pourrait entraîner un certain jonglage et peut-être déplacer les Canadiens sur une liste de protection de type 7-3-1. »

Bref, ce sont des noms intéressants qui, peu importe celui qui devra partir, laissera un vide à combler dans la formation. Cette expansion sera donc certainement à suivre du côté de Montréal et Marc Bergevin aura éventuellement du pain sur la planche à ce sujet.

Crédit:

TVA SPORTS
MATHIEU BOUCHARD-RACINE
5 JUILLET 2020  (9H01)