photo

PETER DEBOER EST AUX ANGES AVEC LES GOLDEN KNIGHTS

Avec 877 matchs sous la cravate, il est convenable de traiter Peter DeBoer comme un entraîneur-chef expérimenté. Ce dernier se trouve présentement derrière le banc des Golden Knights de Las Vegas depuis le 15 janvier dernier et il n'a que de bons mots pour sa nouvelle formation.

« C'est l'équipe la plus talentueuse que j'ai dirigée dans ma carrière d'entraîneur », a indiqué DeBoer alors qu'il était l'invité du balado The Chirp with Daren Millard. « Nous avons un excellent mélange de talent, de caractère et de leadership. »

Avant la suspension des activités le 12 mars dernier, les Golden Knights occupaient le premier rang de la section Pacifique avec une fiche de 39-24-8.

« Je crois fermement que tout arrive pour une raison dans le monde du hockey, a dit DeBoer. Dans ma carrière, quand une porte s'est fermée, une autre offrant une meilleure opportunité s'est ouverte pour moi. C'était difficile de quitter San Jose après 33 matchs, surtout que nous étions allés en [finale de l'Association de l'Ouest] l'année précédente, mais la situation à Vegas est la chance d'une vie. »

Avant de se trouver à Las Vegas pour y remplacer Gerard Gallant, DeBoer a passé quatre saisons complètes avec les Sharks de San Jose, équipe avec laquelle il a compté 198 victoires, 129 défaites et 34 défaites en sur-temps. À la barre de cette formation, son plus gros fait saillant est clairement la finale de la Coupe Stanley de 2016 contre les Penguins de Pittsburgh, série où les Sharks se sont inclinés en six rencontres. Finalement, après 33 matchs de la saison 2019-2020, les dirigeants de l'équipe californienne ont opté pour un congédiement vu les piètres performances.



« Quand j'ai eu l'emploi à Vegas, j'ai dû discuter avec les joueurs, un groupe qui m'haïssait pour ce qui s'était passé lors des trois dernières années », a raconté DeBoer.

Il est vrai que DeBoer a passé d'une équipe rivale à une autre en faisant le voyage de San Jose à Las Vegas, organisations évoluant tous deux dans la division Pacifique. En plus de cette rivalité en saison régulière, ils se sont affrontés lors des deux derniers tournois printaniers. Les Golden Knights avaient eu le dessus en 2018 avant de subir un revers l'année suivante.

Depuis son arrivée à Las Vegas, l'équipe a une fiche de 15-5-2.

« Tu es entraîneur dans cette ligue pour obtenir des occasions comme celle-ci, avec une équipe comme celle-là. Je suis vraiment heureux de la manière dont les choses ont découlé cette année, même s'il y a eu des moments difficiles. »

En 12 saisons dans le circuit Bettman, il a agit comme entraîneur des Panthers de la Floride, des Devils du New Jersey, des Sharks et des Golden Knights, cumulant un bulletin de 430-334-113.

Crédit: LNH
KEVIN BOISCLAIR
24 MAI 2020  (21H15)