VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY                     
VIDÉOS        QUIZ        POOL                        MEMBRE
Super Hockey Pool
photo

PAUL BYRON DEVRA SE RACHETER

Au cours des dernières années, Paul Byron n'a pas été épargné par les blessures. D'abord aux prises avec une commotion cérébrale suite à un combat avec Mackenzie Weegar il y a un an et demi, il a par la suite été tenu à l'écart pour 42 rencontres la saison dernière en raison d'une une blessure à genou. Heureusement pour lui, il a pu renouer avec l'action en séries éliminatoires dans la bulle à Toronto, mais n'a pas réussi à avoir un grand impact sur les performances de l'équipe, du moins offensivement.

C'est alors que plusieurs se sont demandés si son avenir était encore à Montréal et avec raison. Son contrat, qui semble soudainement peser très lourd dans la balance, et son manque de production lors des dernières séries ont rapidement refait surface lorsque le CH s'est retrouvé au-dessus de la masse salariale.

Présentement, il serait difficile pour Marc Bergevin de l'échanger en raison de son contrat, mais a-t-il vraiment envie de le faire?

En effet, Byron apporte beaucoup à l'équipe. C'est un leader incontesté dans le vestiaire et il offre d'excellents services en défensive tout comme Phillip Danault. Il est une excellente police d'assurance dans le cas où des blessures surviennent en raison de sa polyvalence et de son habileté à s'adapter à toutes les situations. De plus, il est efficace en désavantage numérique.

Cependant, dans la situation actuelle (plafond salarial constant), 3,4 millions de dollars pour une police d'assurance, c'est cher payé. Paul Byron devra trouver le moyen de noircir la feuille de pointage avec un peu plus de régularité. S'il est vrai qu'il n'a plus la même vitesse qu'avant, il devra trouver d'autres façons d'en offrir davantage s'il veut jouer sur les trois premiers trios. Avec les nouveaux venus, la compétition sera très grande durant le prochain camp d'entraînement et il devra répondre, non seulement avec du jeu défensif, mais également une contribution offensive régulière.



Pourra-t-il le faire? Après sa commotion cérébrale, il a pris beaucoup de temps avant de retrouver sa confiance. Est-ce que sa blessure au genou l'a marqué de la même façon? Nous aurons la réponse au prochain camp d'entraînement.

Souhaitons pour Byron et pour le CH que le petit attaquant retrouve son aplomb, car sinon, son séjour avec l'équipe pourrait se terminer plus tôt que tard,
PABLO HERRERA
26 NOVEMBRE 2020  (16H42)