VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY                     
VIDÉOS        QUIZ        POOL                        MEMBRE
photo

OÙ SE CLASSERA LE CANADIEN EN 2023-2024?

Trois ans peuvent sembler une éternité, surtout dans la situation actuelle, où 2020 ne semble pas vouloir finir. Mais ça arrivera vite, très vite et beaucoup de choses peuvent se produire pendant cette période. Les équipes peuvent se plonger dans une reconstruction, devenir de vrais prétendants et ouvrir ou même fermer leur fenêtre vers la Coupe Stanley.

Craig Custance, du site The Athletic, a, même si c'est seulement dans trois ans, concocté un état des forces pour la saison 2023-2024, évaluant chaque équipe de la Ligue nationale sur quatre critères. Certains résultats ont de quoi surprendre...


Pour ce faire, Custance a regardé le bassin d’espoirs et joueurs de moins de 25 ans, l’équipe d’entraîneurs et la direction, les propriétaires et le marché ainsi que la masse salariale. L’évaluation donne ainsi une note sur 10. Son top-3 est donc composé des Maple Leafs de Toronto (8,2/10) à égalité avec l'Avalanche du Colorado (8,2/10), suivis des Rangers de New York (8/10).

Le Canadien se retrouve à mi-peloton, soit au 15e rang, avec un score de 6.2/10. Mais pourquoi le CH est-il aussi loin malgré le fait que l'organisation semble avoir de nombreux jeunes talents dans ses rangs, tels que Nick Suzuki, Jesperi Kotkaniemi et Alexander Romanov, pour ne nommer que ceux-là?

Custance considère que le principal inconvénient du Canadien lors de la saison 2023-2024 sera sa masse salariale. À moins de transactions, le CH aura durant cette saison de nombreux lourds contrats à sa charge avec les ententes accordées à Carey Price, Shea Weber, Jeff Petry, Josh Anderson et Brendan Gallagher. Marc Bergevin devra également d'ici là accorder de nouvelles ententes à Jesperi Kotkaniemi, Nick Suzuki et Alexander Romanov, sans oublier Phillip Danault. C'est pour cette raison que Custance a accordé une note de 1.7/10 pour le critère de la masse salariale.

Le Canadien fait toutefois mieux dans les autres catégories. Le bassin d’espoirs et joueurs de moins de 25 ans a eu la note de 6.3/10, l’équipe d’entraîneurs et la direction une note de 7.2/10 tandis que les propriétaires et le marché ont reçu une note de 9.3/10.



La classement de Custance démontre que la LNH se dirige vers un changement de garde. Les formations qui ont eu du succès dans les dernières années pourraient en 2023-2024 se retrouver loin au classement. Par exemple, les Penguins (4,7/10) pointent au 26e échelon, tandis que les Capitals (4,3/10) figurent au 28e rang.

De l'autre côté, des formations qui en ont longtemps arraché au cours des dernières années se retrouvent en haut du classement. Que ce soit les Hurricanes de la Caroline (7.6/10) au 4e rang, ou les Red Wings (7.3/10) de Détroit au 6e rang.

Même si ce ne sont que des prédictions, il sera intéressant de voir si quelques-unes de celles-ci se réaliseront...
MATHIEU CHARBONNEAU
27 NOVEMBRE 2020  (16H40)