photo

NOUS SAVONS MAINTENANT POURQUOI LES HURRICANES N'ÉTAIENT PAS EN FAVEUR D'UN RETOUR AU JEU!

Seulement deux équipes sur les 31 du circuit Bettman n'étaient pas en faveur d'une reprise des activités dans la Ligue nationale de hockey. Il s'agit des Hurricanes de la Caroline ainsi que du Lightning de Tampa Bay. En ce qui concerne ces derniers, nous vous rapportions plus tôt la principale raison de leur refus. Vous la trouverez ici



Quant à la deuxième formation s'étant opposée à la reprise des activités, les Hurricanes de la Caroline, le représentant de l'équipe, Jordan Martinook, a confirmé et expliqué les raisons de leur position. Selon les dires, c’est davantage le plan du circuit Bettman qui pose problème et non pas la reprise des activités.

« En raison d’où nous étions et d’où notre équipe pensait se rendre, cela nuit à nos chances », a affirmé Martinook, lundi, lors d’une vidéoconférence. « D'ailleurs, peu d'équipes tireront avantage de cette formule. Toutefois, ce n’est pas comme si on ne voulait pas jouer. Maintenant, c’est confirmé et nous devons passer à autre chose. »

Lorsque la LNH a été dans l'obligation de mettre ses activités sur pause le 12 mars dernier, les Hurricanes occupaient la première place parmi les équipes repêchées dans l’Association de l’Est et, selon Martinook, l'équipe était dans une pente ascendante.

« Notre équipe avait l'impression que nous aurions pu continuer à grimper au classement. Sans rien vouloir enlever aux autres, nous étions sur une pente ascendante. » Selon le scénario projeté par la LNH, celui-ci opposera les formations classées entre le 5e rang et le 12e de chaque association. Donc, les Hurricanes se mesureront aux Rangers de New York lors du tour qualificatif.

« Le format adopté n’est pas avantageux pour les équipes classées en 5e, 6e, 7e ou 8e position. Par contre, il est très profitable pour celles qui suivent au classement. »

Évidemment, dû au fait qu'il ne restait qu'une dizaine de rencontres à disputer, il est difficile de prévoir quelles équipes auraient réellement fait partie du portrait des séries éliminatoires.

JONATHAN BLOUIN
25 MAI 2020  (17H06)