photo

MÊME ÉLIMINÉ, CAREY PRICE MÈNE DANS LES STATISTIQUES EN SÉRIES

Les séries de la Coupe Stanley ont attiré l'attention en cette saison estivale. Les Québécois ont eux aussi eu la chance d'encourager activement leur équipe favorite le temps de deux rondes. Si l'élimination du CH aux mains des Flyers n'est guère surprenante, elle sera demeurée fort positive. Carey Price à 33 ans a montré une autre fois qu'il était parmi les meilleurs gardiens du circuit.

Tout avait l'air facile pour le numéro 31. Son calme remarquable et sa technique au point ont encore cet été impressionné le monde du hockey. D'ailleurs, les statistiques avantagent également le choix de premier tour du Tricolore en 2005. Même si Price a vu son tournoi se conclure rapidement, il figure encore dans les archives des meilleurs gardiens dans ces séries uniques de 2020.

En effet, le natif d'Anahim Lake est en première position chez les gardiens ayant la meilleure moyenne de buts alloués. Sa moyenne de 1,78 est la meilleure et devance Frederik Andersen, Philipp Grubauer, Jake Allen et Joonas Korpisalo, le top 5 en entier. Il faut dire qu'aucun de ces portiers n'a atteint la troisième ronde et Grubauer est le seul à avoir joué au deuxième tour des séries. Rien de surprenant ici, puisqu'il est bien difficile de conserver une aussi bonne moyenne aussi longtemps dans le plus gros championnat de hockey sur la planète.

C'est aussi une troisième place pour la vedette du Canadien, au niveau du pourcentage d'efficacité. Son score s'élève à 0,936, à égalité avec le cerbère des Leafs, Frederik Andersen. Korpisalo est donc le seul à avoir surpassé le vainqueur du Vezina en 2015 dans cette statistique. Dans un autre angle positif, le nouveau venu à Montréal, Jake Allen, se classe quatrième pour la moyenne de buts alloués et pour le taux d'efficacité, alors qu'il évoluait avec les Blues de St-Louis.



Finalement, le double médaillé d'or aux Jeux olympiques a le deuxième plus haut taux de blanchissage, avec deux jeux blancs. L'un contre les Penguins et l'autre contre Philadelphie. Robin Lehner est le seul qui peut se vanter d'avoir mieux fait. Du moins, il est à noter que Lehner a joué six matchs de plus que son plus proche poursuivant.

En bref, même à son âge en ascension, Carey Price ne cesse d'impressionner. Il est sans doute vrai que ses statistiques n'auraient sans doute pas relui autant s'il avait joué davantage. Les bobos et la fatigue sont inévitables dans un hockey aussi compétitif. Toutefois, souligner cette réalisation en vaut nettement la chandelle, puisqu'en temps normal, il n'aurait pas été possible de vanter les succès du Tricolore en séries en 2020...

Crédit: RDS
MATHIEU BOUCHARD-RACINE
27 SEPTEMBRE 2020  (21H36)
promo
QUIZ SUR HABS&LNH
image
Quel est le nom de ce peintre?
ALFRED PELLAN
CHARLES MOREAU-VAUTHIER
CLAUDE MONET
PABLO PICASSO