VIDÉOS        QUIZ        POOL                     
                   
radio marqueur
radio marqueur
photo

MATCH QUASI PARFAIT DU CH

Samedi soir, le Tricolore se devait de ralentir Connor McDavid et Leon Draisaitl, ceux qu'on surnomme le monstre à deux têtes des Oilers d'Edmonton. La formation de Claude Julien a fait bien mieux que cela en les réduisant au silence en route vers une victoire convaincante de 5 à 1.

L'avantage numérique donne le ton

À cette période l'an dernier, l'avantage numérique du CH n'allait nulle part. L'équipe n'arrivait pas à profiter de ses occasions et n'arrivait même pas à bien s'installer en zone ennemie. C'est une tout autre histoire en 2021. Non seulement la rondelle circule bien, mais Montréal capitalise sur ses occasions. L'échantillon est mince certes, mais les signes sont encourageants.

Jeff Petry a inscrit le CH sur la feuille de pointage en s'emparant de sa propre rondelle poussée avec la main. Il a ainsi permis à l'équipe d'inscrire un troisième but en quatre tentatives depuis le début de la saison.

Le point tournant du match gracieuseté du désavantage numérique

En début de deuxième période, la bande de McDavid aurait pu revenir dans la rencontre grâce à un jeu de puissance. Contrairement à mercredi, le Tricolore a su limiter les chances des Oilers et Carey Price a répondu présent quand il le fallait. Résultat, quelques minutes plus tard, Tomas Tatar et Jeff Petry ont porté la marque à 3-0. Vers la fin de ce second vingt, Jake Evans a même inscrit un but à court d'un homme pour pratiquement sceller l'issue du match.

Le CH a non seulement été parfait en désavantage numérique, mais il a empêché Connor McDavid de prendre de la vitesse en zone neutre en étant agressif quand il avait la rondelle. La recette devra être répétée lundi.

Carey Price dans sa bulle, les quatre trios du CH dominants

Le Tricolore a surnommé Carey Price « M. Samedi soir » et il n'a pas fait honte à sa réputation. Sans dire qu'il a volé le match, rien ne semblait l'affecter et voyait tout en avant de lui. Le seul but des Oilers a été inscrit alors que la marque était de 5-0 en faveur de Montréal.



Devant lui, les quatre trios ont simplement été meilleurs que les combinaisons envoyées par Dave Tippett. Le trio de Phillip Danault a non seulement arrêté le trio de McDavid, il a été le meilleur du CH. Tatar a touché la cible à deux reprises, alors que Gallagher et le centre québécois ont compilé deux mentions d'assistance chacun. Chaque trio a eu des occasions de qualité de marquer, ce qui est encourageant pour la suite.

La Sainte-Flanelle se devra d'offrir une performance semblable lundi soir s'il veut repartir d'Edmonton avec 4 points au bout du voyage. Pour le moment, le Tricolore offre des matchs excitants à ses partisans, eux qui depuis des années n'ont pratiquement rien à se mettre sous la dent.
PABLO HERRERA
17 JANVIER 2021  (6H29)
QUIZ SUR HABS&LNH
500$ À GAGNER
image
Quel artiste ou groupe a vendu le plus de disques dans l'histoire de la musique?
ELVIS PRESLEY
MADONNA
MICHAEL JACKSON
THE BEATLES