photo

MALGRÉ UN AMPHITHÉÂTRE VIDE, RYAN REAVES CROIT QUE L’INTENSITÉ SERA PRÉSENTE

La Ligue nationale de hockey espère toujours un retour de ses activités cet été. Si tout va bien, elle croit être en mesure de présenter des parties dès la fin juillet et terminer les séries éliminatoires à l’automne. Cependant, quelques questions persistent quant à la nécessité d’avoir du hockey en période estivale.



Une de celles-ci est de savoir si l’intensité des joueurs sera présente puisqu’il n’y aura aucun partisan dans les estrades, à moins d’un changement majeur. Selon l’athlète des Golden Knights de Las Vegas Ryan Reaves, ils n’auront aucun problème à élever leur jeu d’un cran malgré un silence accablant.

« On est enfermés chez nous depuis quatre mois à s’entraîner, essayant d’être prêts pour le retour au jeu. Est-ce que l’on veut gaspiller ces quatre mois pour seulement trois ou cinq parties? Non. On va tout donner », a-t-il confié au journaliste de The Athletic, Jesse Granger.

« On n’a pas le temps de considérer ces parties comme si c’était en saison régulière puisque ce ne l’est aucunement. Je m'attends à ce qu’au tout premier match, dès la mise au jeu initiale, ce soit une atmosphère de séries éliminatoires parce qu’on n’a qu’une seule chance. Je m’attends à ce que ce soit de vraies guerres », a-t-il indiqué.

Ces paroles peuvent rassurer les partisans qui croyaient que les joueurs ne voudraient pas donner leur capacité maximale en raison du manque d’ambiance. S’il y en a un qui pense de cette façon, il est fort à parier que d’autres joueurs ont également l’intention de fournir l’effort nécessaire afin de remporter les grands honneurs.

Reaves et ses coéquipiers affronteront les Blues de Saint-Louis afin de déterminer les quatre premières positions au sein de la Conférence de l’Ouest. Les deux autres formations sont les Stars de Dallas et l’Avalanche du Colorado.

Bien que le 30 juillet ne soit pas encore certain pour le retour au jeu du circuit Bettman, puisque l’on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, les camps d’entraînement débuteraient bel et bien le 10 juillet prochain.

MAXIME GRONDIN
24 JUIN 2020  (22H35)