VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY                     
VIDÉOS        QUIZ        POOL                        MEMBRE
photo

MLSE LICENCIE 25 % DE SON PERSONNEL

La pandémie a fait mal à plusieurs entreprises et les industries oeuvrant dans le sport ne font pas exception. Plusieurs propriétaires de formations de la LNH ont ou auront de la difficulté à arriver si on ne permet pas un retour des spectateurs dans les amphithéâtres prochainement. Ces difficultés ne s'appliquent pas seulement aux formations les plus pauvres, comme nous l'apprenons aujourd'hui.

Selon ce que rapporte le site BNN Bloomberg, Maple Leaf Sports and Entertainment, propriétaire des Maple Leafs de Toronto de la LNH, des Toronto Raptors de la NBA, du Toronto FC de la Major League Soccer et des Argonauts de Toronto de la LCF, a licencié 25 membres de son personnel, faisant officiellement passer ces employés au statut « inactif ».


« Ces neuf derniers mois ont été les plus difficiles que nous ayons jamais connu, et bien que nous espérions voir des signes d'un retour à une activité commerciale plus normale, les effets de la deuxième vague de la pandémie nous ont obligés à nous préparer pour plus d'incertitude. » - Michael Friisdahl, président et chef de la direction de MLSE

« Notre objectif a été de faire tout notre possible pour protéger nos employés et soutenir notre communauté, nos fans et nos partenaires tout en atténuant l'impact financier de la pandémie. Aussi difficile que cette fois-ci ait été, nous savons que la force de notre entreprise, de nos équipes et de notre communauté nous permettra de revenir plus forts que jamais. » - Michael Friisdahl

La durée de ces mises à pied sera basée sur la capacité de MLSE à reprendre ses activités commerciales normales. En gros, les gens mis à pied seront embauchés de nouveau lorsque MLSE recommencera à devenir monétairement profitable...



Même si ces coupures ne sont pas spécifiquement du côté des Maple Leafs, ça n'annonce rien de bon pour le futur du sport professionnel. Il semble que l'avenir soit des plus incertains dans le sport, un peu comme la prochaine saison de la LNH semble l'être.

Si un géant comme MLSE commence à couper ses employés afin de se remettre sur pied, imaginez donc ce que les petits marchés et propriétaires moins fortunés vivent comme difficultés...
MATHIEU CHARBONNEAU
1 DÉCEMBRE 2020  (9H22)