photo

LINDY RUFF SERAIT DE RETOUR DERRIÈRE LE BANC D’UNE ÉQUIPE

Depuis que la Ligue nationale de hockey a suspendu ses activités, les Devils du New Jersey sont à la recherche d’un entraîneur-chef ainsi qu’un directeur général. Selon les dires du journaliste de NHL.com, Kevin Weekes, le choix de cette organisation serait fait. Cette information a été confirmée par Darren Dreger du réseau TSN.



En effet, les Devils ont décidé d’embaucher Lindy Ruff afin de pourvoir le poste d’entraîneur-chef de la formation. Pour sa part, Tom Fitzgerald deviendrait officiellement le directeur général de l’équipe, lui qui est intérimaire depuis le départ de Ray Shero.


Les Devils ont donc décidé de relever de ses fonctions Alain Nasreddine, qui a remplacé John Hynes en cours de saison. Bien que le début de la campagne soit bien en deçà des attentes, Nasreddine a réussi à guider les siens vers un dossier de 19-16-8 avant la pause forcée. Ils ont aussi préféré Ruff à Gerard Gallant, qui avait été approché par l’équipe.

Lindy Ruff est actuellement assistant entraîneur avec l’organisation des Rangers de New York. Celui qui a déjà chaussé les patins au sein du circuit Bettman pour 691 rencontres a également déjà été derrière le banc de deux équipes, soit les Sabres de Buffalo (1997-2012) et les Stars de Dallas (2013-2017).

Sous son règne, les Sabres de Buffalo ont notamment réussi à se rendre en finale de la Coupe Stanley, mais ils ont finalement perdu contre Dallas lors de la campagne 1998-1999. Il a rejoint cette équipe quelques années plus tard, mais, ne participant pas aux séries éliminatoires en 2017, l’organisation a décidé de le remercier. Durant ses 19 saisons à diriger une formation, il compile un dossier de 736 victoires et 554 revers.

En ce qui concerne Tom Fitzgerald, il détient le titre de directeur général intérimaire depuis que Ray Shero et les Devils ont mutuellement accepté de se séparer en janvier dernier. Selon Weekes, il aura la possibilité d'occuper ce poste de manière permanente.

Malgré la venue de quelques joueurs d’impact, les Devils n’ont pas connu le départ de saison espéré et ne s’en sont jamais vraiment remis. D’ailleurs, l’équipe ne participera pas au retour au jeu des 24 formations prévu par la LNH puisqu’elle n’a pas réussi à se qualifier.
MAXIME GRONDIN
8 JUILLET 2020  (19H47)