VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY              
VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY                 MEMBRE
photo

LES VÉTÉRANS DES HAWKS DEVRONT MENER LE GROUPE À TRAVERS LA RECONSTRUCTION

Tel qu'annoncé plutôt cette semaine, les Blackhawks de Chicago amorceront le début de longues années à venir puisque la direction de l'équipe a avisé les partisans qu'une reconstruction allait être de mise.

Cela n'a pas plu au capitaine de la formation, Jonathan Toews, lui qui avait fait savoir son mécontentement ce mois-ci :

« On ne m'a jamais dit qu'on allait faire une reconstruction. Jamais on ne m'en a fait mention, à vrai dire. Pour moi, c'est un choc parce que c'est une direction complètement différente de celle que je croyais que nous allions prendre. », avait mentionné Toews au site web The Athletic.

Même si Toews n'est pas flatté à l'idée de prendre part à une reconstruction, lui, Kane et les autres vétérans devront mener par l'exemple, selon leur entraîneur, Jeremy Colliton.

« Ils doivent nous aider », a mentionné Colliton au Chicago Tribune. « Ils ont un rôle à jouer pour épauler les plus jeunes et montrer l'exemple quant à la façon dont nous voulons qu'ils se comportent sur la glace et à l'extérieur. Ça va accélérer le processus, et au final, ce sera bon pour eux également. »

Colliton a souligné que la philosophie de l'équipe ne fait probablement pas l'unanimité dans le vestiaire, mais il indique toutefois que les vétérans mettent la main à la pâte :

« En ce moment, les vétérans n'aiment peut-être pas toutes les décisions que nous prenons, mais ils concentrent leurs efforts sur leur propre jeu et sur la façon dont ils peuvent aider l'équipe individuellement. Mon travail est de me concentrer sur le portrait global afin que nous connaissions une bonne saison, mais également que nous misions sur une équipe qui appartiendra à l'élite dans les prochaines années. »

Les Blackhawks ont connu une belle dynastie vers la moitié des années 2000, notamment en gagnant la Coupe Stanley en 2010, 2013 et 2015, mais ils n'ont pas atteint le deuxième tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley depuis. Ils ont présenté une fiche de 32-30-8 (pourcentage de points de ,514) et ils ont terminé au 12e rang dans l'Association de l'Ouest, la saison dernière, ce qui leur a permis de se qualifier en tant que dernière équipe pour les séries éliminatoires. Ils ont éliminé les Oilers d'Edmonton en ronde de qualification avant d'être éliminés par les Golden Knights de Vegas au premier tour des séries.

Leur ménage a commencé il y a quelques semaines durant la saison morte, alors que le gardien Corey Crawford (35 ans) s'est entendu avec les devils du New Jersey. Puis, Brandon Saad (27 ans) a été échangé à l'Avalanche du Colorado en retour principalement du défenseur robuste Nikita Zadorov.

« Nous avons besoin que nos jeunes joueurs s'imposent, car nous ne pouvons pas uniquement nous tourner vers nos vétérans - qui contribuent déjà - en raison de notre situation avec le plafond salarial, a expliqué Colliton. C'est de cette façon que nous pourrons être compétitifs. »



Par ailleurs, Colliton, le directeur général Stan Bowman et le vice-président principal aux opérations hockey Al MacIsaac ont rencontré Toews (32 ans), Patrick Kane (31 ans), Duncan Keith (37 ans) et Brent Seabrook (35 ans) pour leur faire part de leurs plans.

« Ils devraient être emballés de faire partie de l'élite à nouveau. C'est ce que nous visons, a dit Colliton. C'est ce à quoi je m'attends d'eux. Je veux qu'ils donnent tout ce qu'ils ont pour nous permettre d'atteindre ce statut le plus rapidement possible. Si nous le faisons, ce sera bénéfique pour eux. »

« C'est le plan que je dois leur vendre. C'est ce que nous faisons. Ils ont beaucoup à offrir, et nous voulons qu'ils fassent partie du plan. »

Crédit : LNH
BENJAMIN MAROIS
25 OCTOBRE 2020  (20H31)