photo

LES SEPT ÉQUIPES EXCLUES DU PROCESSUS DE RETOUR AU JEU POURRAIENT BIENTÔT JOUER DES MATCHS

La Ligue nationale de hockey présentera un format qui a la prémisse pour être excitante à son retour de l'arrêt inattendu causé par l'éclosion de COVID-19 dans le monde. Une confrontation de 24 équipes mènera éventuellement aux 16 formations qui seront qualifiées pour les séries éliminatoires traditionnelles de la Coupe Stanley. Le format a la possibilité de créer des bouleversements et des drames majeurs qui a tout pour attirer l’intérêt des partisans.

Pour de nombreux fans de la Ligue nationale de hockey, le nouveau format des éliminatoires signifie beaucoup de frustration, du moins c'est le cas pour les partisans des sept équipes de la LNH qui ont été exclues de ce processus. En effet, les Red Wings de Détroit, les Sabres de Buffalo, les Sharks de San Jose, les Sénateurs d'Ottawa, les Kings de Los Angeles et les Ducks d'Anaheim ont tous été définitivement éliminés, par conséquent, cela signifie qu'ils pourraient jouer leur prochaine partie dans plusieurs mois.



Beaucoup ont ouvertement discuté de la nécessité pour ces équipes d'avoir des matchs à leur actif afin de suivre le rythme du reste de la ligue. Il n'y a apparemment pas eu de discussions à cet égard, du moins jusqu'à présent. Bien que rien ne soit officiel pour le moment, le chroniqueur de Sportsnet Elliotte Firedman a révélé qu'il y avait finalement eu une discussion sur ce sujet. Selon Friedman, nous pourrions effectivement voir les sept équipes exclues jouer des parties cet automne.


« On parle de matchs impliquant les sept équipes éliminées à l'automne. Les détails sont sommaires, car ce n'est pas une priorité actuelle, mais ces organisations ne veulent pas que leurs gars attendent jusqu'en décembre ou janvier pour jouer. » - Elliotte Friedman

Il n'y a aucun doute que les dirigeants des équipes exclues du processus de retour au jeu soient furieux de la décision de la LNH. Ces formations sont, disons-le, en reconstruction, et ne pas jouer pendant près de 10 mois ralentirait grandement la progression de leur jeunes joueurs. Il sera intéressant de voir si un tournoi entre ces sept formations prendra réellement forme cet automne.
MATHIEU CHARBONNEAU
27 JUIN 2020  (19H52)