photo

LES MAPLE LEAFS PEUVENT DEMEURER OPTIMISTES MALGRÉ L’ÉLIMINATION HÂTIVE

Dimanche dernier, les Blue Jackets de Columbus ont surpris la planète hockey en éliminant les puissants Maple Leafs de Toronto en cinq matchs grâce à une victoire de 3-0 lors de l’ultime rencontre. Toutefois, dans cette victoire, sans enlever tout mérite à la troupe de John Tortorella, c’est plutôt les performances des plus décevantes de certaines vedettes de l’organisation qui ont retenu l’attention. En effet, lors de la ronde qualificative, John Tavares n’a récolté que trois points, Matthews n’a inscrit que six points, dont trois dans la remontée lors du match trois, et Mitch Marner, qui n’a quant à lui inscrit aucun but, mais a récolté quatre passes.

Toutefois, malgré les mauvaises performances de l’équipe, les admirateurs des Maple Leafs peuvent demeurer confiants, alors que l’an prochain, Sheldon Keefe pourra encore une fois compter sur une équipe très compétitive. De plus, comme l’a fait rappeler William Nylander lors du bilan de fin de saison, l’équipe est encore très jeune et cette élimination hâtive ne peut que servir d’apprentissage pour le futur.

« Nous sommes jeunes et nous avons encore un long chemin à parcourir pour arriver là où nous voulons. Nous avons joué ensemble et nous traversons cet obstacle tout ensemble et je pense que c’est une expérience d’apprentissage précieuse pour le futur. »



Plusieurs autres raisons d’être optimistes

En plus de pouvoir compter sur le retour de plusieurs éléments importants et que Toronto demeure une équipe très jeune, plusieurs autres éléments de la formation peuvent permettre aux partisans des Maple Leafs de demeurer confiants pour la prochaine saison. En effet, pour la saison 2020-2021, Matthews, Tavares et Marner rempliront sûrement encore le filet adverse, mais surtout en avantage numérique, eux qui ont terminé au sixième rang à égalité avec le Lightning de Tampa Bay pour l’efficacité en avantage numérique cette saison (23,1%).

En plus de compter sur la présence de joueurs de talent qui n’ont pas fini de progresser, alors que Matthews a connu un sommet personnel en termes de points avec une récolte de 47 buts et 33 mentions d’aide en 70 parties cette saison, les Maple Leafs pourront compter sur la présence de jeunes recrues à fort potentiel en Nicholas Robertson et Rasmus Sandin. Roberson a donné ses premiers coups de patin dans l’uniforme bleu et blanc en amassant son premier but en carrière. Lors de cette série, celui qui a amassé 86 points en 46 matchs avec Peterborough dans l’OHL est devenu le premier joueur de 18 ans à jouer pour les Maple Leafs depuis Luke Schenn en 2008. Il est également devenu le premier joueur de 18 ans depuis Jarome Iginla en 1996 à faire ses premiers coups de patin dans la LNH en séries éliminatoires.



Quant à Sandin, celui-ci n’a pas joué lors de la reprise des activités, mais cette saison, le défenseur de 20 ans a joué 28 matchs en saison régulière, où il s’est inscrit sur la feuille de pointage à huit occasions en plus de montrer de belles compétences dans sa zone défensive. La saison prochaine, Sandin devrait également recevoir un poste de régulier à la défense des Maple Leafs, alors que des joueurs comme Kyle Clifford, Jason Spezza, Cody Ceci, Tyson Barrie, Ilya Mikheyev, Denis Malgin, Frederik Gauthier et Travis Dermott seront tous à resigner, et ce sans une très grande marge de manoeuvre sur la masse salariale pour Kyle Dubas.



Crédit : NHL.com
MATHIEU FOURNIER
12 AOÛT 2020  (17H07)