photo

LES ISLANDERS TOUJOURS INDÉCIS QUANT À LEUR GARDIEN PARTANT

Comme tous les autres alignements participant au relancement des activités de la LNH, les Islanders de New York tiendront un camp d'entraînement qui débutera lundi prochain dans le cadre du début de la phase 3. L'entraîneur-chef, Barry Trotz, a affirmé dans une vidéoconférence de l'équipe qu'elle irait avec les joueurs les plus prêts à reprendre l'action, ceux qui rendront bénéfice à la rotation.

Dans le même temps, l'instructeur a souligné que ce camp d'entraînement décidera qui de Thomas Greiss et Semyon Varlamov se tiendra devant la cage des Islanders face aux Panthers de la Floride en ronde qualificative.

« Je pense que je vais laisser le camp dicter celui qui sera le partant, a dit Trotz. Je ne pense pas que je puisse prendre une mauvaise décision. Les deux ont connu du succès contre les Panthers, les deux ont connu des saisons similaires. Alors, de ce point de vue, je vais simplement laisser aller les choses. »

« Ils se préparent adéquatement, alors c'est loin d'être une chose qui m'embête pour le moment. »


Varlamov s'est joint aux Islanders l'été dernier, alors qu'il a signé un contrat de quatre ans lui rapportant annuellement environ cinq millions $. Sa première saison avec l'organisation a bien été, en 39 départs, le portier russe a compilé une fiche de 19-14-6 tout en comptant sur une efficacité de ,914% et une moyenne de buts alloués de 2.62. De son côté, Greiss en est à sa dernière année de contrat et pourrait être libre comme l'air à la fin de la présente campagne. Il a débuté 29 duels et a amassé des statistiques similaires à celles de son coéquipier avec une efficacité de ,913% et une moyenne de buts alloués de 2.74. Il s'agit d'une belle situation pour Trotz, alors que ses deux gardiens voudront prouver qu'ils méritent leur poste.

Par ailleurs, plusieurs places dans la rotation sont à gagner, selon l'entraîneur-chef champion de la Coupe Stanley en 2018 avec les Capitals de Washington :

« C'est de la préparation, de la préparation pour les séries, mais il y a un processus d'évaluation pour quelques postes disponibles dans la formation. Mais nous devons commencer par les bases, et ces bases sont reliées avec ce que l'on connaît déjà. »

Dans cette série, les Islanders (35-23-10) sont les favoris, étant la septième tête dans l'Association de l'Est comparativement aux Panthers (35-26-8) qui se trouvent à la dixième position. Si tout se passe selon les plans du circuit Bettman, le premier affrontement de ce trois de cinq aura lieu le 1er août au Scotiabank Arena de Toronto.

Le gagnant de cette phase inusitée ira directement aux séries éliminatoires de la LNH, alors que le perdant aura une chance sur huit d'obtenir le premier choix au prochain repêchage.



Contrairement à l'opinion populaire, Barry Trotz est convaincu que cette Coupe Stanley sera remémorée de bonne façon vu sa particularité :

« Je sais que beaucoup de gens disent qu'il y aura un astérisque ou un bémol associé (à cette Coupe), [mais] je ne pense pas qu'il faut voir cela ainsi, a mentionné Trotz. Vous devez tout de même passer au travers de quatre rondes et affronter de très bonnes équipes de hockey. Tout le monde se souviendra de celle-ci. Tout le monde saura que c'était l'année de la pandémie et tout le monde saura qui étaient les champions de la Coupe Stanley. »

« Les sacrifices et tout ce que vous devez faire, c'est ce qui rend la chose formidable. Si ce n'était pas une situation inhabituelle et que vous n'aviez fait aucun sacrifice, vous ne vous en souviendriez pas. C'est pourquoi je pense que ça va être particulier. »


Crédit : LNH
KEVIN BOISCLAIR
12 JUILLET 2020  (22H29)