QUIZ        POOL                            
              
photo

LES GOLDEN KNIGHTS SERAIENT PRÊTS À PAYER LA TOTALE POUR DANAULT

27 jul 2021 à 19h13      CARL ARMONI
Les rumeurs entourant le Québécois Phillip Danault ont pris une nouvelle tournure mardi, à moins de 24 heures de l'ouverture du marché des joueurs autonomes. Selon les journalistes et même l'animateur radio du 91,9 Sports Georges Laraque, le contrat serait déjà signé entre Phillip Danault et les Golden Knights de Las Vegas.

L'agent du Québécois, Don Meehan, avait confirmé qu'il testerait le marché des joueurs autonomes sans compensation dès le 28 juillet au journaliste de La Presse, Richard Labbé.


Le blogueur du 91,9 Sports, Marc-Olivier Beaudoin, a partagé une publication qui disait que le contrat consenti à Phillip Danault par les Golden Knights de Las Vegas en était un de six saisons lui rapportant 6,5 millions de dollars en moyenne par campagne. Le tweet initial a toutefois été supprimé quelques instants plus tard.

Si tel est le cas, on ne peut qu'être content pour le Québécois. On comprend donc mieux pourquoi Vegas a échangé Marc-Andre Fleury avec une faible contrepartie pour libérer 7 M$ la saison prochaine.


Il aurait été difficile de débourser 6,5 M$ par saison pour Marc Bergevin sachant qu'il devra s'entendre avec Jesperi Kotkaniemi cet été en plus de s'entendre avec Nick Suzuki à l'issue de la prochaine campagne sans parler de Cole Caufield dans deux ans. Disons que la masse salariale deviendra un véritable enjeu. Le CH n'aura pas le choix de faire preuve de souplesse et de flexibilité concernant sa masse salariale.

Les contrats de Shea Weber et Carey Price pèseront lourd dans la balance. Ces deux joueurs représentent plus de 18,4 M$ par année en contrats, et ce, pour les quatre prochaines campagnes. La situation de Shea Weber pourrait aider le Tricolore, puisqu'une fois placé sur la liste des blessés à long terme (LTIR), il ne comptera pas sur la masse salariale du CH, ce qui offre une marge de manoeuvre au directeur général.

Après une saison ordinaire sur le plan offensif avec 24 points, dont cinq buts, en 53 rencontres, le Québécois a été dominant lors des présentes séries éliminatoires étant chargé de surveiller les meilleurs éléments des équipes adverses, ce qu'il a réussi. Après avoir muselé le duo Marner-Matthews, il a étouffé les gros canons des Jets avant de ridiculiser Max Pacioretty et Mark Stone en demi-finale. Certes, il aurait aimé avoir le dessus sur le Lightning de Tampa Bay, mais on ne peut pas dire que le CH a été dominé par les meilleurs éléments adverses.

Pour un centre qui excelle défensivement en plus de pouvoir contribuer avec 50 points et plus en saison régulière (47 en 71 parties en 2019-2020), il va de soi que le prix à payer est élevé. La plupart des directeurs généraux sont prêts à consentir des gros contrats à des vedettes offensives, mais la défensive permet de gagner des championnats. Demandez à Jon Cooper! Avec la meilleure brigade défensive et probablement l'un des deux meilleurs gardiens de la planète hockey, ce sont eux qui ont fait la différence en finale deux années de suite.
PRÉSENTEMENT EN FEU
photo
MICHEL BERGERON PROPOSE DES CHANGEMENTS MAJEURS À L'ALIGNEMENT DU CANADIEN
HABSETLNH
photo
MAUVAISE NOUVELLE POUR LES RED WINGS EN PRÉVISION DE LEUR MATCH FACE AU CANADIEN
HABSETLNH
photo
DOMINIQUE DUCHARME DÉVOILE SES TRIOS ET DUOS EN VUE DU MATCH D'AUJOURD'HUI
HABSETLNH
photo
TVA SPORTS COMMETTENT UNE ERREUR GÊNANTE EN DIRECT
HABSETLNH
photo
MAUVAISE NOUVELLE POUR LE QUÉBÉCOIS HENDRIX LAPIERRE
HABSETLNH
photo
UNE DÉCLARATION INQUIÉTANTE DE BRENDAN GALLAGHER FAIT RÉAGIR
HABSETLNH
STATS LNH
HIER
23 OCTOBRE 2021 B P PTS
DAVID PERRON
3 1 4
ELIAS LINDHOLM
3 - 3
MATHIEU PERREAULT
3 - 3
JONATHAN HUBERDEAU
2 1 3
VINCENT TROCHECK
2 1 3
NICK COUSINS
1 2 3
NATHAN MACKINNON
1 2 3
MARCUS PETTERSSON
1 2 3
TOREY KRUG
- 3 3
THOMAS NOVAK
- 3 3
  TOUS LES RÉSULTATS