VIDÉOS        QUIZ        POOL                     
                   
photo

LE VERRE : À MOITIÉ VIDE OU À MOITIÉ PLEIN ?

5 mar 2021 à 14h47      PABLO HERRERA
Hier soir au Centre Bell, malgré une belle démonstration de résilience, le Tricolore a échappé une autre rencontre, sa huitième à ses dix dernières sorties. Pourtant, l'équipe semble plus près que jamais à tourner le coin. Faut-il voir le verre à moitié vide ou à moitié plein?

La réponse à cette question est loin d'être facile et surtout, loin d'être unanime. Certains diront que la formation de Dominique Ducharme est aussi bonne que sa fiche, alors que d'autres chercheront à se servir des dernières performances pour croire à une belle conclusion de calendrier.

Du positif malgré les résultats décevants

Ce qui porte à croire que le verre doit être vu à moitié plein est le comportement de l'équipe depuis le changement d'entraîneur.

En effet, depuis l'arrivée de Ducharme et d'Alex Burrows, le CH s'est amélioré dans de nombreuses facettes, à commencer par l'avantage numérique.

Au-delà du chiffre magique de 50% qui est le taux de réussite de l'équipe depuis le congédiement de Julien, c'est de la façon dont l'équipe se comporte dans de pareilles circonstances qui est intéressante. Il est impossible de capitaliser à chaque occasion, mais au moins, il faut que le CH bâtisse sur l'avantage d'un homme pour gagner en rythme lors d'une rencontre. Dernièrement, il y arrive.

En parlant de rythme, Montréal n'en avait pas beaucoup en première période hier soir si bien qu'après 20 minutes, la suite des choses ne semblait pas prometteuse. Il y a deux semaines, peut-être que le match était plié à ce moment, mais pas sous l'ère Ducharme. Le Tricolore n'a pas paniqué, s'est retroussé les manches et est revenu de l'arrière à deux occasions. C'est un élément positif à retenir pour les prochaines rencontres.

Au niveau individuel, Jesperi Kotkaniemi et Jonathan Drouin connaissent probablement leurs meilleurs moments depuis qu'ils sont à Montréal.

Le premier pilote avec brio l'avantage numérique en plus d'être plus impliqué et plus solide le long des rampes. Il arrive également à se créer plus d'espace. Drouin n'est pas en reste, loin de là. Il est l'un des meilleurs attaquants du CH depuis le début de la saison et depuis que Ducharme est en poste, son jeu est encore meilleur. Il gagne ses batailles à un contre un, arrive à fabriquer des jeux et joue avec confiance. Le retour éventuel de Josh Anderson l'aidera encore davantage.

Des ajustements à apporter

D'un autre côté, les chiffres ne mentent pas. Le Tricolore invente des façons de perdre, lui qui a échappé les six matchs qui se sont rendus plus loin que le temps réglementaire. Des correctifs devront être apportés à trois contre trois. Il faut reconnaître que la force de frappe des équipes dans la division canadienne est grande dans ces circonstances, mais difficile de reprendre confiance si l'équipe n'arrive pas à inscrire les buts importants aux moments opportuns.

Défensivement c'est difficile pour le Canadien qui crée beaucoup trop de revirements dans son territoire. Hier soir, les Jets ont profité de deux revirements pour inscrire deux buts et les deux autres sont survenus suite à de la panique en territoire défensif. Dans tous les sports, c'est souvent l'équipe qui commet le plus d'erreurs qui perd le match et dernièrement, le Tricolore se met dans cette position. Shea Weber et Ben Chiarot connaissent des moments vraiment difficiles et chacune de leurs présences semble être une aventure. Il sera intéressant si Ducharme sera tenté de séparer la paire et d'offrir plus de temps de jeu de qualité à un jeune comme Romanov.

Devant le filet, la situation est plutôt nébuleuse. Malgré de bonnes performances de Jake Allen, l'équipe n'arrive pas à le récompenser pour ses efforts avec plus de buts. Carey Price, de son côté, n'est pas au sommet de son art. Samedi soir sera l'occasion parfaite pour lui de relancer sa saison.

Alors, le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein? À vous de trancher!
STATS LNH
EN DIRECT
20 AVRIL 2021 B P PTS
ANTHONY BEAUVILLIER
1 3 4
JOSH BAILEY
2 1 3
JONATHAN HUBERDEAU
1 2 3
ANTHONY DUCLAIR
- 3 3
SAM BENNETT
2 - 2
JORDAN EBERLE
1 1 2
NINO NIEDERREITER
1 1 2
JEAN-GABRIEL PAGEAU
1 1 2
JASON ROBERTSON
1 1 2
EVAN RODRIGUES
1 1 2
JASON DICKINSON
- 2 2
JARED MCCANN
- 2 2
ALEKSANDER BARKOV
1 - 1
TEDDY BLUEGER
1 - 1
JEFF CARTER
1 - 1
CONNOR CLIFTON
1 - 1
BRIAN DUMOULIN
1 - 1
NICO HISCHIER
1 - 1
TANNER KERO
1 - 1
RYAN LOMBERG
1 - 1
  TOUS LES RÉSULTATS